Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Rendez-vous experts > Interviews d'experts > Pour un vieillissement serein : Trois questions au Dr Amar Haddad

Interviews d'experts

Pour un vieillissement serein : Trois questions au Dr Amar Haddad

[ Publié le 8 novembre 2011 ]
Cliquez sur les visuels agrandir

En matière d’âge, l’enjeu actuel consiste essentiellement à vieillir en bonne santé et en conservant son indépendance le plus longtemps possible. Pour cela, une bonne hygiène de vie est indispensable. Le Dr Amar Haddad est gériatre à l'hôpital de Romilly-sur-Seine et il nous livre quelques conseils.

 

Si vieillir est inéluctable, n’y a-t-il pas de moyens de rester jeune plus longtemps ?

Dr Amar Haddad – L’époque actuelle fait la part belle au "jeunisme" ! La longévité est due à l’amélioration des conditions de vie et aux progrès médicaux, ainsi qu’à de bonnes règles de vie. Les techniques pour retarder le vieillissement restent du domaine de la recherche, et leurs bienfaits chez l’homme sont incertains. Ainsi, la supplémentation en DHEA n’a pas démontré son intérêt thérapeutique. Vieillir est un phénomène naturel et inéluctable : chercher à le comprendre est encore le meilleur moyen de bien le vivre. Cela permet de le dédramatiser, mais aussi de l’anticiper et de le prévenir, en travaillant le plus tôt possible sur le maintien de son intégrité physique, sociale et intellectuelle. Un vieillissement serein, ça se prépare !

 

Quelles sont les principales règles à respecter pour "bien vieillir" ?

Dr Amar Haddad – Ces règles sont simples et bien connues : une alimentation variée et équilibrée, une bonne hygiène buccale et une activité physique régulière. Lutter contre le surpoids, surveiller son cholestérol, ses triglycérides et sa tension artérielle, sont autant d’atouts contre les risques de maladies cardiovasculaires ou métaboliques, comme le diabète. Entretenez votre forme, par exemple en marchant au minimum trente minutes par jour, et votre souplesse articulaire. Par ailleurs, il n’y a aucune contre-indication à mener une vie amoureuse et sexuelle normale ! En revanche, certains facteurs ont une influence négative sur la qualité du vieillissement. Mieux vaut donc éviter le tabac, la consommation excessive d’alcool et la sédentarité. Si vous avez des problèmes dentaires, vous risquez de ne plus avoir une alimentation équilibrée, or la malnutrition est aussi un facteur négatif. Rendez donc régulièrement visite à votre dentiste. Enfin, pensez à vous faire vacciner tous les ans contre la grippe, et tous les dix ans contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP).

 

Que faire pour conserver aussi une bonne intégrité intellectuelle ?

Dr Amar Haddad – Pour conserver son activité intellectuelle malgré les modifications psychiques et physiques liées au vieillissement, il est essentiel de maintenir un bon niveau de relations sociales. Pour cela, il faut corriger au plus tôt d’éventuels déficits sensoriels. Si vous entendez ou voyez moins bien, il faut avoir recours aux appareillages. Par ailleurs, stimulez votre esprit en lisant, ou en vous livrant à des occupations qui nécessitent un effort de réflexion ou de mémoire. C’est de la stimulation cognitive. Un cerveau régulièrement entraîné est plus alerte, plus longtemps. Enfin, autant que possible, luttez contre l’isolement. L’entourage joue un rôle capital. Je pense à la famille et aux amis mais aussi aux soignants, aux voisins, aux commerçants de proximité, bref, à toutes les personnes avec lesquelles interagir ! Vous pouvez aussi vous adresser à des associations pour faire du bénévolat. Une personne âgée entourée et stimulée, bien intégrée et active dans son environnement aura moins de risques de développer des troubles cognitifs ou comportementaux.

Propos recueillis par Alexandra Capuano



Mots-clefs : Autonomie , Vieillissement

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus