Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Rendez-vous experts > Interviews d'experts > Coeur et sport – Trois questions au Dr Hervé Gallois

Interviews d'experts

Coeur et sport – Trois questions au Dr Hervé Gallois

[ Publié le 22 septembre 2011 ]

Les bienfaits de l’activité physique régulière pour le cœur ne sont plus à démontrer. Encore faut-il s’y prendre intelligemment. Cardiologue à Nanterre, le Dr Hervé Gallois est spécialisé dans la prévention cardio-vasculaire et il nous donne ses conseils.

herve-gallois

Quel exercice physique pratiquer pour préserver son cœur, et comment s’y prendre ?

Dr Hervé Gallois L’activité physique, voire sportive, est bénéfique pour le cœur mais jamais n’importe comment ! N’hésitez pas à en panacher plusieurs pour faire travailler tous vos muscles. Ce qui est bon pour le cœur : une activité quotidienne régulière, dans l’idéal d’une heure et au minimum de trente minutes. Dans tous les cas, votre effort doit être progressif et modéré, c’est-à-dire que vous pouvez toujours parler en réalisant votre activité. La régularité, donc l’entraînement, est la clé : c’est elle qui vous permettra, petit à petit, d’allonger vos séances et de les intensifier. Echauffez-vous dix minutes avant l’effort et prévoyez une durée de récupération équivalente après. Ces phases sont importantes, ne les négligez pas. Buvez de l’eau tout au long de votre activité. Evitez de vous entraîner en extérieur s’il fait très froid, très chaud ou si l’air est pollué. Enfin, ne faites pas d’effort brutal : le cœur n’aime pas les à-coups ! Quel que soit votre niveau sportif, gardez à l’esprit que, physiologiquement, vous n’avez pas les mêmes capacités à 50 ans qu’à 20 ans. A partir de 30 ans, on perd tous les dix ans 10% de sa capacité fonctionnelle maximale. On vieillit, c’est normal !

 

En matière d’activité physique, les recommandations actuelles sont d’un minimum de trente minutes par jour : que faire quand on n’a pas le temps ?

L’activité physique régulière réduit le risque de développer certains cancers. Elle fait partie du traitement du diabète, de l’hypertension artérielle, des dyslipidémies, et de beaucoup de maladies cardiaques. Elle permet enfin de stabiliser le poids en association à une bonne hygiène alimentaire. Pour faire du sport à votre rythme, vous pouvez, par exemple, acquérir un vélo d’appartement et pédaler en regardant la télévision. Ou encore, prendre les escaliers – jusqu’au troisième étage seulement, si vous n’êtes pas entraîné – au lieu d’emprunter l’ascenseur. Ou descendre une station avant votre arrêt habituel pour marcher. Au travail, prenez des pauses pour marcher d’un bon pas pendant dix minutes. Avec trois pauses dans une journée, vous aurez fait votre demi-heure d’exercice quotidien presque sans y penser !

 

Quand faut-il consulter son médecin ?

Si vous êtes un homme de plus de 35 ans ou une femme de plus de 45 ans, vous devez vous faire examiner avant de reprendre une activité sportive, en particulier si elle est intense ou s’il y a une notion de compétition. Cette consultation donne lieu à un certificat de non contre-indication à la pratique d’une activité sportive. Pour la compétition, la Société française de cardiologie (SFC) recommande de réaliser un électrocardiogramme (ECG) à partir de l’âge de 12 ans. Pendant la pratique sportive, un essoufflement anormal, l’impression que votre cœur a des "ratés" pendant l’effort – des palpitations –, une douleur dans la poitrine ou un malaise pendant ou après l’effort sont les principaux signes d’alerte cardiaque. Arrêtez-vous et consultez rapidement votre médecin. Les arrêts cardiaques soudains du sportif, qu’on appelle "morts subites", surviennent dans le cas d’efforts intenses, brutaux, quand on cherche à dépasser ses limites physiques et qu’on néglige les signes d’alarme, à fortiori en l’absence d’un entraînement régulier. Le sport doit rester un plaisir ! 

Propos recueillis par Alexandra Capuano



Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER