Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Hygiène > Le sommeil > Quels sont les différents troubles du sommeil pathologiques ?

Le sommeil 

Quels sont les différents troubles du sommeil pathologiques ?

[ Publié le 29 février 2016 ]

Lorsqu'un trouble persiste alors que l'on a adopté une bonne hygiène de sommeil, il faut en parler à son médecin. Il peut s'agir d'un trouble du sommeil pathologique : un syndrome d’apnées du sommeil, un syndrome des jambes sans repos ou plus rarement d'une narcolepsie. Votre médecin pourra vous proposer de faire un bilan en centre du sommeil. Les tests suivants pourront vous être proposés pour faire le diagnostic d’une pathologie du sommeil: la polysomnographie (PSG), le Test Itératif de Latence d’Endormissement (TILE) et/ou le Test de Maintien d’Eveil (TME).

apnees-sommeil

 

Le syndrome d’apnées du sommeil

Le syndrome d’apnées du sommeil affecterait entre 5 et 15 % de la population adulte, selon l'âge.

Pendant le sommeil, la personne souffrant de ce syndrome subit un rétrécissement de son pharynx lié à un relâchement musculaire. Cela entraîne une circulation de l'air plus difficile et un ronflement à cause des vibrations de l’air. Si les voies aériennes se ferment complètement, la personne arrête temporairement de respirer : elle fait une apnée obstructive.

 

Un tel événement peut durer 10 secondes ou plus. Il peut être fréquent et se produire jusqu'à plusieurs centaines de fois par nuit. Le sommeil est perturbé sans que le dormeur en ait forcément conscience (éveils brefs après chaque apnée). Cela a pour conséquences immédiatesune désorganisation du sommeil et des troubles de l'attention et de l'humeur pendant la journée. A long terme ce syndrome favorise les maladies cardio-vasculaires.

Des traitements spécifiques existent visant à supprimer ces épisodes d'apnée.

 

Le syndrome des jambes sans repos

C’est une maladie assez fréquente: 8 % des Français en souffrent au moins 1 fois par an. Il s'agit d'un trouble neurologique qui se manifeste par des sensations désagréables au niveau des jambes. Cette maladie, souvent décrite sous le terme d’« impatiences », est favorisée par l’immobilité́, calmée par la marche ou le mouvement, et survient surtout en soirée et en début de nuit.

Ce syndrome peut provoquer une insomnie en rendant l'endormissement difficile ou en interrompant le sommeil.

Il est d’autant plus important de consulter qu’il existe des traitements efficaces.

 

La narcolepsie

La personne souffrant de narcolepsie présente des épisodes brusques et passagers de somnolence durant la journée.

 

La narcolepsie est une maladie rare le plus souvent associée à d'autres troubles tels que la cataplexie (faiblesse musculaire brutale suite à une émotion), des hallucinations visuelles en phase d'endormissement ou encore une paralysie du sommeil (sensation de paralysie des muscles lors de la phase d'endormissement ou de réveil).

 

Il existe des médicaments visant à diminuer la fréquence de survenue de ces épisodes de somnolence diurne et à restaurer une certaine qualité de vie.

Mot-clef : Trouble sommeil

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

5 ans pour récupérer !

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

sommeil-poste-travail-recuperation

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus

 

ECHANGER