Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Hygiène > Le sommeil > Le sommeil selon les âges

Le sommeil 

Le sommeil selon les âges

[ Publié le 29 février 2016 - mis à jour le 15 février 2017 ]

Le besoin de sommeil est variable en fonction de l’âge et, de façon plus générale, en fonction de chaque personne. La durée idéale de sommeil est celle qui permet de se sentir reposé et d'occuper sa journée sans trop de fatigue. Le plus important est de préserver une certaine régularité vis-à-vis de son propre rythme. Prendre le temps de dormir en quantité suffisante est bénéfique pour être efficace au quotidien.

bebe-sommeil

 

Le besoin de sommeil varie en fonction de l'âge. La qualité du sommeil est aussi différente.

Un bébé a besoin de 16 à 20 heures à la naissance, puis 12 à 15 heures environ à 1 an et 10 à 12 heures au cours de sa petite enfance. Ce sommeil est rythmé au départ par les besoins alimentaires du nourrisson. Au bout de 2 mois le bébé fait ses nuits et il a besoin d’une à deux siestes dans la journée. A partir de 4 ans la sieste n’est plus nécessaire pour la majorité des enfants s’ils dorment le nombre d’heures qu’il leur faut la nuit. Les cycles de sommeil montrent un sommeil profond très abondant. Le premier cycle est long. Le sommeil est stable et les éveils sont rares. Les nourrissons et les enfants ont besoin d’un rituel d’endormissement (histoire, coucher à la même heure tous les jours, doudou). Cela facilite leur sommeil. S’ils se réveillent la nuit, il faut leur apprendre à se rendormir seul. L’éveil est normal, il faut rassurer l’enfant en le laissant dans son lit et en ne restant pas trop longtemps dans sa chambre.

Un adolescent a besoin de 9 ou 10 heures de sommeil. Les dettes en sommeil chez les adolescents sont importantes suite au changement de mode de vie. Ils se couchent plus tard alors qu’ils doivent se lever tôt pour aller à l’école. Le week-end ils se couchent encore plus tard et se réveillent tard pour récupérer. Ils ont ensuite du mal à se coucher normalement le dimanche soir entrainant un cercle vicieux. C'est ce que l'on nomme le retard de phase. Les écrans le soir sont nocifs pour l’endormissement. Il faut donc limiter ces activités environ une heure avant le coucher. S’il est observé une inversion de rythme (éveillé la nuit et endormi la journée), il est conseillé de consulter un spécialiste du sommeil.

Un adulte dort environ 7 à 8 heures. Le sommeil profond est moins abondant que chez le jeune et disparait dans la 2ème partie de la nuit.

Une personne âgée a besoin de moins d'heures de sommeil. Le sommeil profond est rare et moins profond. Le sommeil devient instable, les éveils au cours du sommeil sont plus fréquents et plus longs. Le réveil survient plus tôt. Parfois les personnes âgées se plaignent de ne pas dormir assez ou qu’elles n’arrivent pas à s’endormir alors qu’elles dorment un nombre d’heures suffisant. Il arrive en effet qu’elles se couchent très tôt. On parle alors parfois d'avance de phase.

Parallèlement à ces différences liées à l’âge, il est important de rappeler qu’il n’existe pas une durée de sommeil idéale et universelle à un âge donné. Il existe différents types de dormeurs : petits, moyens et gros dormeurs.

A l’âge adulte, les « petits » dormeurs se contentent de 5 à 6 heures de sommeil. Les « gros » dormeurs, pour leur part peuvent avoir besoin de plus de 9 heures de sommeil en moyenne pour se sentir en forme.

Quoi qu'il en soit, de manière régulière ou occasionnelle, jeunes et moins jeunes peuvent compléter une nuit de sommeil par une sieste si nécessaire.

Mot-clef : Trouble sommeil

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Ménage de printemps !

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

menage-printemps

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus

 

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER