Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Hygiène > Le sommeil > A quoi servent les rêves ?

Le sommeil 

A quoi servent les rêves ?

[ Publié le 29 février 2016 ]

Les rêves

Chaque nuit un adulte rêve environ une heure et demie. Chaque cycle de sommeil se termine par une phase de micro-réveil qui fait l’intermédiaire avec un nouveau cycle ou un réveil complet. Ce moment, d’une durée de quelques fractions de seconde, fait que notre cerveau se trouve dans un état identique à celui de l'éveil. C'est alors que nous rêverions. Nous ne nous souvenons pas nous être réveillés. Cependant notre cerveau mémorise ce rêve et nous sommes souvent capables de le restituer au réveil.


Différentes hypothèses ont été émises sur l’utilité des rêves. Le plus couramment admis est que le rêve permettrait, en atténuant les transitions brutales entre les différentes phases du sommeil, de se rendormir. D’autres hypothèses ont été formulées sans preuve certaines actuellement. Les rêves auraient un rôle dans le processus de mémorisation des apprentissages. Ils permettraient aussi de reproduire pendant la nuit des pratiques quotidiennes, acquises et gravées dans le cerveau. Cependant, les rêves ne reproduisent pas fidèlement les scènes de la journée. Le cerveau va plus loin et, grâce au rêve, nous permet d'améliorer nos performances. Les rêves  serviraient à  éliminer, pendant le sommeil, les connexions inutiles pour ne garder que celles qui sont importantes, afin de renforcer l'apprentissage de la veille. Enfin selon Freud « l’interprétation des rêve est la voie royale qui mène à la connaissance de l’inconscient.»

 

Le cauchemar

C’est un rêve qui est considéré comme désagréable, terrifiant engendrant  une importante anxiété nous réveillant complètement en général pour nous rassurer. Il survient dans la phase de sommeil paradoxal en fin de nuit. Chez les enfants il existe les terreurs nocturnes qui se différencient du cauchemar. Elle survient surtout chez les garçons entre 3 et 6 ans. Ce sont des accès brefs de panique survenant en sommeil profond, au début de la nuit. L’enfant ne se réveille pas et il n’a pas souvenir de cet évènement au réveil. Les terreurs nocturnes peuvent être due à du stress, à une fatigue importante ou si les habitudes de sommeil changent. Si cela se reproduit très fréquemment n’hésitez pas en à parler avec votre médecin.

 

Somnambulisme 

Lors du sommeil profond, certaines personnes vont  effectuer certaines actions aussi variées que marcher, parler, s’asseoir, nettoyer des objets… sans en avoir conscience. Ces personnes ont les yeux ouverts. En général elles ne se souviennent de rien à leur réveil. La cause du somnambulisme reste à découvrir. L’hygiène de vie, le stress, la privation de sommeil, des facteurs génétiques pourraient être des explications avec certainement une combinaison de ces facteurs entre eux. Les mesures principales à prendre dans ce cas concerne la protection (fermer les portes, les fenêtres, cacher les objets dangereux) ainsi qu’avoir une bonne hygiène de vie (éviter le manque de sommeil). Si les crises de somnambulisme sont trop fréquentes il ne faut pas hésiter à consulter. 

Mot-clef : Trouble sommeil

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus

 

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie