Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Paralysie cérébrale 

L'essentiel

[ Publié le 17 juillet 2013 ]

img-infosante-paralysie-cerebrale

La paralysie cérébrale désigne un ensemble de troubles de la motricité consécutifs à une lésion cérébrale précoce, survenue au cours de la grossesse, au moment de l’accouchement ou dans les premiers mois de la vie. Ce terme a progressivement remplacé celui d’infirmité motrice cérébrale, considéré comme trop restrictif.

 

Selon l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), la paralysie cérébrale concerne 2 nouveau-nés sur 1 000, la prématurité constituant le facteur de risque le plus important. En dépit de son nom, elle se caractérise davantage comme une désorganisation complexe de la motricité que comme une véritable paralysie. Il s’agit d’une perturbation de la commande volontaire au niveau du cerveau : le patient éprouve des difficultés pour contrôler, exécuter ou coordonner ses mouvements.

 

Les déficits moteurs peuvent toucher les membres supérieurs et/ou inférieurs, et porter sur l’un ou les deux côtés du corps. D’autres troubles peuvent y être associés, dont une altération des capacités intellectuelles, bien que celle-ci soit loin d’être systématique.

 

Le diagnostic est généralement porté entre les âges de 9 et 12 mois. Parfois, certaines atteintes moins sévères ne sont détectées que vers 18 mois. S’il n’existe pas de traitement, une prise en charge pluridisciplinaire permet néanmoins d’éviter les complications et l’aggravation des troubles. Elle a également pour objectif de soutenir les parents, partager avec eux le projet de vie de leurs enfants et veiller à insérer socialement ces derniers.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Mnémosyne, déesse grecque de la mémoire

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

img-blog-mnemosyne-memoire-sept-2014

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie