Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Handicap > La scolarisation d'un enfant handicapé > Quels sont les modes de scolarisation possibles ?

La scolarisation d'un enfant handicapé 

Quels sont les modes de scolarisation possibles ?

[ Publié le 4 juillet 2012 - mis à jour le 23 janvier 2014 ]

Le handicap est souvent la source d’une grande souffrance psychique. Pour aider une personne handicapée psychique, il est possible d’adopter quelques règles simples.

 

La scolarisation individuelle en milieu ordinaire

Dans le cadre d’une scolarisation individuelle, l’enfant intègre une classe « traditionnelle ».

Selon la gravité du handicap, cette intégration peut se dérouler soit :

 

La scolarisation collective en milieu ordinaire

  • Dans les écoles élémentaires : les Classes d’Intégration Scolaire (CLIS) accueillent des enfants (12 au maximum) présentant un handicap mental, auditif, visuel ou moteur et pour lesquels l’intégration dans un milieu scolaire ordinaire peut être bénéfique.
    Dans ces classes, les enfants reçoivent un enseignement adapté et partagent les activités des autres écoliers. Souvent, les élèves des CLIS bénéficient aussi d’une scolarisation individuelle dans une autre classe (il y a un temps d’intégration individuel progressif).

 

  • Dans le secondaire : les élèves présentant un handicap pourront être scolarisés dans une Unité Localisée pour l’Intégration Scolaire (ULIS, ex-Unités Pédagogiques d’Intégration ou UPI). Cette unité s’adresse aux élèves de 12 à 16 ans qui sont encadrés par un enseignant spécialisé. Les élèves sont aussi associés à une classe du collège qui devient leur classe référence.

 

La scolarisation en établissement médico-social

Au cours de son parcours de formation, l’enfant peut être amené à séjourner, à temps plein ou partiel, dans un établissement médico-social (internat ou externat).
Ces établissements ont des caractéristiques qui permettent de répondre aux besoins des enfants et adolescents.
Des enseignants spécialisés y sont présents.
L’orientation vers ce type de structure se fait sur décision de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).

 

Dans quels établissements ?

Il existe plusieurs types de structures pouvant accueillir les enfants ou adolescents handicapés, en voici quelques-uns :

  • les Instituts médico-éducatifs (IME) : ils accueillent les enfants atteints de déficiences mentales ;
  • les Instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP) : ils accueillent des jeunes souffrant de troubles du comportement ;
  • les lnstituts d’éducation motrice (IEM) [lien vers dossier « L’accueil des personnes en situation de handicap en établissements spécialisés »] regroupent les établissements pour polyhandicapés, les instituts d’éducations sensorielles et les établissements pour enfants atteints de déficiences moteur.

 

La scolarisation par correspondance

Un enfant handicapé peut bénéficier d’un enseignement à distance grâce au Centre National d’Enseignement à Distance (CNED).

 

L’inscription peut se faire à tout moment de l’année et un soutien pédagogique par un enseignant rémunéré par le CNED peut être proposé.

 

Pour en savoir plus : site du CNED ou au 05 49 49 94 94.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie