Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Handicap > La scolarisation d'un enfant handicapé > Qui peut aider l'enfant handicapé à l'école ?

La scolarisation d'un enfant handicapé 

Qui peut aider l'enfant handicapé à l'école ?

[ Publié le 4 juillet 2012 - mis à jour le 23 janvier 2014 ]

L’enseignant référent et l’auxiliaire de vie scolaire sont les personnes ressources pour accompagner l’enfant handicapé au quotidien à l’école.


Quel est le rôle de l’enseignant référent ?

C’est un enseignant spécialisé qui occupe les fonctions de référent auprès des élèves handicapés de son département afin d’assurer, sur l’ensemble du parcours de formation, la permanence des relations avec l’élève, ses parents ou son représentant légal.

 

Son secteur d’intervention comprend aussi bien les écoles que les établissements du secondaire et les établissements médico-sociaux (de la maternelle au BTS ou à l’école de prépa).

 

Il est chargé de réunir l’Équipe de Suivi de la Scolarisation pour chacun des élèves handicapés dont il est le référent.

 

Il peut aussi intervenir en tant que médiateur entre les parties.

 

Il contribue également à l’accueil et à l’information de l’élève ou de ses parents lors de son inscription dans une école ou un établissement scolaire.

 

C’est lui qui transmet le dossier de projet personnalisé de scolarisation à la MDPH.

 

C’est le directeur de l’établissement où est inscrit l’enfant ou votre conseil général qui pourront vous transmettre les coordonnées de l’enseignant référent de votre département.

 

Quel est le rôle de l’auxiliaire de vie scolaire ?

Certains élèves handicapés ont besoin d’une aide humaine afin d’être accompagnés pour poursuivre leur parcours scolaire et suivre la vie quotidienne de l’école ou du collège. Cette mission d’accompagnement est réalisée par les auxiliaires de vie scolaire. Ces auxiliaires sont recrutés par l’Éducation Nationale ou par des associations loi 1901.

 

Pour un enfant scolarisé dans une classe « traditionnelle » qui a besoin d’un temps d’accompagnement, c’est un auxiliaire de vie scolaire « individuel » (AVS-i) qui intervient.

 

Dans les structures de scolarisation collective, comme les Classes d’Intégration Scolaire (CLIS) ou Unité Localisées pour l’Intégration Scolaire (ULIS, ex-Unités Pédagogiques d’Intégration ou UPI), l’enseignant est aidé par un auxiliaire de vie scolaire « collectifs » (AVS-co).

 

Qu’il soit individuel ou collectif, l’auxiliaire de vie scolaire articule son accompagnement avec le projet personnalisé de scolarisation de l’enfant et peut réaliser 4 types d’activité :

  • des interventions dans la classe en concertation avec l’enseignant : aide pour écrire ou manipulation du matériel dont l’élève a besoin pendant le temps de classe, installation de matériel hors temps de classe ;

 

  • des participations aux sorties de classes occasionnelles ou régulières, afin que l’élève soit intégré dans la vie de la classe ;

 

  • l’accomplissement de gestes techniques qui ne demandent pas de compétences médicales ou paramédicales particulières ;

 

  • une collaboration au suivi de projet personnalisé de scolarisation.
 

L’auxiliaire de vie scolaire (AVS) n’intervient jamais au domicile de l’élève et il ne se substitue pas à l’enseignant.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie