Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Handicap > L'Allocation pour Adulte Handicapé (AAH) > Quels sont les compléments de l'Allocation pour adulte handicapé (AAH) ?

L'Allocation pour Adulte Handicapé (AAH) 

Quels sont les compléments de l'Allocation pour adulte handicapé (AAH) ?

[ Publié le 3 juillet 2012 - mis à jour le 8 octobre 2014 ]

Des aides complémentaires à l’Allocation pour Adulte Handicapé (AAH) existent. Il s’agit de la majoration pour la vie autonome, du complément de ressources à l’AAH et de la rémunération garantie. Elles sont attribuées sous certaines conditions.

 

La majoration pour la vie autonome

Elle est destinée aux bénéficiaires de l’Allocation pour Adulte Handicapé (AAH) :

  • ayant un taux d’incapacité supérieur ou égal à 80 %,
  • qui n’exercent pas d’activité professionnelle rémunérée.

 

La majoration pour la vie autonome est attribuée sous conditions :

  • disposer d’un logement indépendant pour lequel une aide au logement est attribuée,
  • percevoir l’Allocation pour Adulte Handicapé (AAH) à taux plein ou en complément d’une pension d’invalidité ou d’une rente d’accident du travail.

 

Le montant mensuel de la majoration pour la vie autonome est de 104,77 € par mois.
Cette aide est accordée pour une durée d’un à cinq ans.
Elle est automatiquement attribuée sans en faire la demande

 

Le complément de ressources

Le complément de ressources à l’AAH est destiné à compenser l’absence durable de revenu d’activité des personnes en situation de handicap dans l’incapacité de travailler.

 

Ce complément de ressources est attribué aux bénéficiaires de l’AAH ayant un taux  d’incapacité supérieur ou égal à 80 %, sous quatre conditions :

  • avoir une capacité de travail inférieure à 5 % (appréciée par la CDAPH)
  • disposer d’un logement indépendant,
  • ne pas avoir perçu de revenu d’activité professionnelle depuis un an,
  • percevoir l’AAH à taux plein ou en complément d’une pension d’invalidité ou d’une rente d’accident du travail.

 

Le montant du complément de ressources mensuel est de 179,31 € par mois (montant en vigueur jusqu’au 31/03/2012), pour une durée de 1 à 5 ans (parfois 10 ans).

Attention :

le complément de ressources et la majoration pour la vie autonome ne sont pas cumulables. Si la personne handicapée remplit les conditions pour les deux prestations, elle disposera d’un droit d’option entre les deux.

La rémunération garantie pour les actifs en ESAT

Elle est attribuée au travailleur handicapé et elle est versée par l’établissement ou le service d’aide par le travail (exemple : ESAT) qui accueille la personne.

 

Elle est comprise entre 55 % et 110 % du SMIC/H dans la limite de 35H/semaine.


Elle peut se cumuler avec l’AAH, dans la limite de 100 % du SMIC.

 

En cas d’arrêt maladie ou de suspension, son versement est maintenu.

 

Le travailleur handicapé qui exerce une activité en entreprise adaptée perçoit un salaire qui ne peut être inférieur au SMIC.

 

Fin de versement

Le paiement de ces aides peut être arrêté quand :

  • il y a reprise d’activité professionnelle rémunérée
  • à 60 ans,
  • en cas de séjour en établissement de santé ou carcéral, d’une durée supérieure à 60 jours. La reprise du versement est effectuée lors du retour à domicile.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie