Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Grossesse > L'accouchement > Quand partir à la maternité ?

L'accouchement 

Quand partir à la maternité ?

[ Publié le 28 mars 2013 ]

Le jour J, tout se bouscule. C'est un sentiment d'excitation mêlé d'angoisse qui soudain envahit les futurs parents. Vais-je arriver à me souvenir et à appliquer tout ce que j'ai appris lors de mes séances de préparation à l'accouchement ? Comment savoir si le travail commence vraiment ? L'imminence de l'accouchement s'accompagne toujours des mêmes signes qu'il est facile de reconnaître.

 

La perte du bouchon muqueux

Le bouchon muqueux est une substance d'aspect gélatineux qui a pour fonction d'obstruer le col de l'utérus pendant la grossesse. Il agit comme une barrière contre les infections.

Perdre le bouchon muqueux sans perdre les eaux ou sans ressentir de contractions régulières signifie le plus souvent que le travail n'est pas imminent, mais qu’il peut survenir dans les jours qui suivent. C'est extrêmement variable d'une femme à l'autre et d'une grossesse à l'autre. La perte du bouchon muqueux peut aussi passer inaperçue.

Le perdre signifie cependant qu'il convient d'être attentif aux autres signes annonçant le travail.

 

La perte des eaux

Perdre les eaux signifie que la poche dans laquelle s'est développé le foetus pendant toute la grossesse s'est rompue, libérant ainsi tout le liquide amiotique. Le liquide coule entre les jambes, clair comme de l'eau. L'écoulement peut être soudain ou plus progressif. Même en l'absence de contractions, lorsque la poche est rompue, cela indique que le moment d'accoucher est proche, et que le bébé n'est plus protégé contre les infections. La future maman doit se faire conduire rapidement à la maternité.

 

Des contractions régulières et plus fréquentes

Les contractions indiquant que le travail commence sont facilement reconnaissables. Elles deviennent régulières, elles sont plus intenses, elles se produisent de plus en plus fréquemment tout en durant plus longtemps. Il faut noter ou faire noter l'intervalle de temps entre chaque contraction (toutes les 10, puis 7, puis 5 minutes...) et leur durée (30, puis 40, puis 50 secondes...).

 

En général, on estime que l’accouchement s’annonce sérieusement si les contractions sont plus sensibles que d’habitude, reviennent toutes les 5 à 10 minutes et durent 40 secondes depuis environ deux heures.

 

Des contractions assez espacées et anarchiques qui disparaissent sous l’effet d’un antispasmodique ou après un bon bain sont souvent le signe d’un faux travail. Il n'y a alors pas lieu de se précipiter en direction de la maternité.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie