Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Grossesse > Les grossesses sous surveillance > Quelles sont les situations à risque révélées au cours de la grossesse ?

Les grossesses sous surveillance 

Quelles sont les situations à risque révélées au cours de la grossesse ?

[ Publié le 28 janvier 2013 ]

Si des signes inquiétants surviennent au cours de la gestation, la grossesse peut devenir pathologique. C’est également le cas dans des situations rares comme les grossesses multiples.

Le diabète gestationnel

Il survient au cours de la grossesse, entraîne une surveillance étroite. Il peut provoquer un excès de liquide amniotique ou une hypertension artérielle. Parfois, le bébé grossit trop, ce qui nécessite une césarienne.


L’hypertension artérielle gravidique

Elle est révélée lors d’une consultation de routine par une tension artérielle supérieure ou égale à 14/9. Associée à la présence d’albumine dans les urines, elle expose à la toxémie gravidique Toute complication rénale survenant au cours de la grossesse. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

[ Publié le 27 octobre 2011 ]
ou pré-éclampsie Affection grave survenant généralement en fin de grossesse, caractérisée par des convulsions associées à une hypertension artérielle. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

[ Publié le 27 octobre 2011 ]
. Cette maladie conduit parfois à la formation d’un hématome sur le placenta, une urgence vitale pour la mère et l'enfant.


Les grossesses multiples

Elles cumulent trois risques :

  • la prématurité ;
  • la naissance de bébés de faible poids ;
  • l’hypertension artérielle gravidique.


Les autres situations à risque

Les grossesses des adolescentes ou, a contrario, celles des femmes de plus de 40 ans sont également considérées comme des grossesses à risque. Les femmes qui ont déjà eu des grossesses compliquées bénéficient également d’un suivi particulier.  
 
S’y ajoutent :

  • la toxémie gravidique ou pré-éclampsie ;
  • la menace d’accouchement prématuré ;
  • un placenta mal inséré ;
  • un retard de croissance du fœtus ;
  • un excès ou un manque de liquide amniotique.

Si la future maman contracte une infection susceptible d’atteindre le foetus, elle fait l’objet d’échographies multiples et de contrôles biologiques, avec souvent la réalisation d’une amniocentèse pour analyser le liquide amniotique dans un centre de diagnostic anténatal. Chaque année, des femmes enceintes contractent le cytomégalovirus Virus à A.D.N. de la famille des Herpesviridæ (herpès virus). (Source : Larousse ©) Voir la définition  

[ Publié le 27 octobre 2011 ]
, la rubéole ou la toxoplasmose. Un traitement antibiotique peut être prescrit, notamment pour cette dernière.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie