Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Grossesse > L'interruption volontaire de grossesse > Quelles sont les méthodes pour effectuer une IVG ?

L'interruption volontaire de grossesse 

Quelles sont les méthodes pour effectuer une IVG ?

[ Publié le 5 mars 2012 ]

Deux méthodes existent pour effectuer une interruption volontaire de grossesse : la méthode dite chirurgicale et la méthode médicamenteuse.

La méthode médicamenteuse est réservée aux femmes dont la grossesse est inférieure à 5 semaines (7 semaines d’aménorrhée). Elle consiste en la prise de 2 médicaments.

  • Des comprimés de mifépristone (RU 486) interrompent la grossesse.
  • Un autre type de comprimé ou d'ovules à mettre dans le vagin, vont déclencher l'expulsion de l'œuf.
  • Selon l’avancée de la grossesse, cette méthode peut être effectuée en médecine de ville, en établissement de santé ou en centre de planification.
  • Les saignements vont durer une semaine en général, parfois plus longtemps. Mais cela ne prouve pas que la grossesse soit bien interrompue. Une autre consultation est nécessaire 10 jours plus tard.

 

La méthode chirurgicale est appelée méthode par aspiration. Elle se fait sous anesthésie générale ou locale dans un établissement de santé. Le médecin introduit une canule dans le col de l’utérus. Cette canule est reliée à un système d’aspiration qui enlève l’œuf et la muqueuse de l’utérus. Une hospitalisation de quelques heures suffit.

 

Quel est le suivi ?

Une consultation de contrôle et de vérification de l'IVG est réalisée entre le 14e jour et le 21e jour qui suit l'interruption de la grossesse. À cette occasion, le médecin ou la sage-femme envisage avec la patiente un moyen de contraception adapté à sa situation.

 

Mots-clefs : Avortement , Grossesse

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER