Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Comment faire face aux accidents de la vie courante ? 

La main : l'organe premier du toucher

[ Publié le 20 novembre 2013 ]

 La majorité de nos activités quotidiennes sont liées à notre dépendance aux mains. Ecrire, taper sur un clavier, ouvrir une porte, tenir ses couverts… Chaque année en France, 500 000 blessures à la main sont recensées. Dans 40 % des cas, il s’agit d’un accident domestique. Et 80 % des accidents de la main dus à une compression concernent des enfants âgés de moins de cinq ans.

 

La main est le premier élément physique du corps de l’enfant à partir à l’exploration. Les enfants veulent toujours toucher pour « mieux voir ». Or ces outils précis de préhension que sont nos mains sont fragiles.

 

  • Apprendre la prudence aux enfants
  • Apprendre à bien fermer les tiroirs et les portes, du plat de la main pour les tout-petits, avec la poignée pour les plus grands
  • Ne jamais mettre sa main dans l’espace charnière de la porte, à l’endroit des gonds
  • Attention aux portes coulissantes et à la fermeture des portes de train, rame de métro…
  • S’assurer que les meubles pliables, du lit à la chaise, sont sécurisés grâce à des dispositifs de blocage bien enclenchés
  • Acheter le matériel de puériculture conforme aux normes
  • Les couteaux, ciseaux, cutters, tirebouchon ne sont pas des jouets ! Privilégier les paires de ciseaux à bout rond
  • Apprendre à un enfant à s’écarter en de cas de bris de verre ou de faïence
  • Penser à mettre des gants de protection pour du bricolage ou du jardinage afin de donner le bon exemple

 

En cas d’accident :

  • Renseignez-vous sur le numéro de téléphone du centre SOS-MAIN de votre région et contactez-les pour être guidé. Vous trouverez plus d’information sur le site de la fédération européenne des services d’urgences de la main, la FESUM
  • En cas de coupure, désinfecter avec un antiseptique non coloré pour que le médecin voit la plaie et compresser avec de la gaze ou des compresses stérile, ou un tissu propre. Pas de coton !
  • En cas de section de la main ou d’un doigt, placer le membre dans un sac plastique hermétiquement fermé puis le mettre dans un sac de glaçons. Il ne doit pas y avoir de contact entre la chair et la glace ! Surélever la main ou le bras du blessé, faites-lui un pansement compressif avec de la gaze ou des tissus propres mais ne serrez pas afin de ne pas comprimer les vaisseaux pour une meilleure chance de greffe.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER