Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Comment faire face aux accidents de la vie courante ? 

L'inconscience : reconnaître et agir

[ Publié le 20 novembre 2013 ]

L’inconscience présente des risques pour toute victime, les majeurs étant la chute de la langue, due au relâchement musculaire, et l’inhalation de liquides tels qu’un écoulement de sang, de salive. Il est des gestes d’urgence à connaître afin de prêter assistance au plus vite en attendant les secours que vous contactez.

 

Il s’agit dans un premier temps de reconnaître une personne inconsciente. Elle respire et peut même –rarement- avoir les yeux ouverts. Une victime est considérée inconsciente lorsqu’elle ne répond pas à des questions ou des ordres simples, lorsqu’elle ne réagit pas au contact.

 

  • M’entends-tu ?
  • Quel est ton nom ?
  • Quel âge as-tu ?
  • Que se passe-t-il ?
  • Serre ma main
  • Ouvre les yeux

 

Si la personne est inconsciente et sur le dos, elle s’expose à des difficultés respiratoires liées à son relâchement musculaire qui peut entraîner l’obstruction des voies aériennes et de graves dommages aux poumons. Il convient alors de les libérer.

 

  • Vérifier que la victime respire avec l’oreille (bruit de la respiration), les yeux (soulèvement du thorax) ou votre joue (vous sentez son souffle sur votre peau)
  • Débarrasser la victime de tout ce qui peut gêner sa respiration : déboutonner son col, enlever sa ceinture
  • Basculer prudemment sa tête en arrière en tirant le menton vers le haut pour éviter que la langue tombe dans la gorge
  • Vérifier à nouveau que la victime respire
  • Placer la victime en Position Latérale de Sécurité (PLS).
  • Vérifier régulièrement la respiration de la victime jusqu’à l’arrivée des secours

 

Vous en saurez plus sur la position latérale de sécurité sur le site de notre partenaire, la Croix rouge

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER