Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Comment faire face aux accidents de la vie courante ? 

Tout pour prévenir l'asphyxie

[ Publié le 20 novembre 2013 ]

L’air est le premier élément dont le corps humain a besoin. Sans air, trois minutes suffisent à l’être humain pour perdre connaissance. L’asphyxie désigne le ralentissement ou l’arrêt de la respiration pouvant entraîner la mort. Elle est la première cause d’accident mortel chez les enfants de moins d’un an.

 

Les principales causes de l'asphyxie sont les suivantes :

  • Une méconnaissance des risques par les enfants
  • Une méconnaissance des gestes qui sauvent
  • La submersion
  • La strangulation
  • L'inhalation de gaz toxiques
  • L'écrasement ou le rétrécissement du thorax
  • Étouffement par ingestion : objet ou aliment

 

Même si l’ingestion d’un petit élément, objet ou aliment, reste la deuxième cause d’accident mortel chez les enfants de moins de cinq ans, l’asphyxie, chez les enfants plus grands est souvent liée à des jeux qu’ils n’ont pas reconnus comme dangereux.

 

  • Se priver d’air n’est JAMAIS un jeu. Apprendre à ne jamais jouer avec un sac en plastique. Il s’agit souvent d’un jeu d’endurance pour les enfants : ils calculent leur temps. C’est un jeu dangereux à plusieurs déjà, et plus encore s’ils veulent s’entraîner seuls.
  • S’étrangler n’est JAMAIS un jeu. Apprendre à ne jamais jouer avec des cordons de rideaux, écharpes, ceintures, foulards. Les enfants croient pouvoir faire semblant ou peuvent trébucher accidentellement.
  • L’apnée n’est JAMAIS un jeu. A la piscine, dans la baignoire : si votre enfant veut pratiquer l’apnée, faites-lui bien comprendre que c’est une discipline qui se pratique hautement entourée.
  • Attention aux jeux dans lesquels les enfants se sautent dessus, au risque de s’écraser.
  • Apprendre à ne jamais se cacher dans un meuble, une malle, un coffre, voire un vieux frigo : ils peuvent ne pas réussir à sortir et se retrouver sans air, perdre connaissance et s’asphyxier.
  • Apprendre aux enfants à ne jamais passer leur tête entre des barreaux, ceux de l’escalier, de la grille… ou dans une vitre de portière seulement en partie ouverte. Les enfants peuvent rester coincés et, sans l’aide d’un adulte, s’asphyxier.
  • Apprendre aux enfants à bien mâcher les aliments, à ne pas parler la bouche pleine et à rester calmes pendant le repas pour éviter une fausse route.

 

Les parents pensent aussi à éviter de mettre des chaînes, colliers et médailles autour du cou de leur enfant et à remplacer les cordons de rideaux par des tiges en bois, à faire très attention dans les aires de jeux si leur enfant à un sweater à capuche…

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER