Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

La sécurité des enfants à l'extérieur 

Ca pique !

[ Publié le 18 novembre 2013 ]

Avec l’été, la chaleur et la multiplication des sorties en plein air, les enfants sont plus susceptibles de rencontrer un certain nombre d’insectes et d’animaux… piquants ! Chaque année, les centres antipoison reçoivent des centaines d’appels liés à des piqûres de guêpe, abeille, vive… ou morsures de vipère. Un certain nombre de gestes permet de les prévenir.

 

Pour prévenir les piqûres, votre enfant doit connaitre certaines règles.

  • Ne pas paniquer devant une guêpe, une abeille, un frelon, un bourdon
  • Ne pas essayer d’écraser, d’attraper ou d’entraver le vol de ces insectes
  • Ne pas chercher à déloger ou déplacer un nid, contacter un professionnel
  • Mettre des vêtements couvrants et de couleurs claires
  • Ne pas mettre de parfum ou d’eau de toilettes
  • Ne pas laisser des fruits mûrs odorants, des produits et des boissons sucrés sur la table
  • Toujours regarder dans son verre avant de boire, pour éviter une piqûre dans la bouche et un étouffement
  • Ne pas marcher pieds nus lors des promenades
  • Ne pas s’asseoir sur une fourmilière
  • Mettre des chaussures montantes ou des bottes
  • Ne pas soulever les pierres ou farfouiller dans des souches
  • Mettre des sandales en plastique à la plage
  • Utiliser des produits à base de citronnelle pour
  • Brancher des diffuseurs répulsifs la nuit et fermer les fenêtres quand vous allumez la lumière

Les piqûres d’hymenopteres (guêpe, abeille…)
La piqûre est douloureuse, et provoque une réaction locale avec des rougeurs, une douleur, une sensation de chaleur et un gonflement. Retirez le dard délicatement avec une pince à épiler, désinfectez et massez avec une pommade apaisante. Si l’enfant a été piqué près de ou sur l’œil ou dans la gorge, contactez le Samu (15).

 

Deux réactions plus graves à ces piqûres :

  • Le choc neuro-toxique : si un enfant agresse un essaim et est piqué de nombreuses fois. Le venin cumulé peut alors être fatal. Contactez le centre antipoison de votre région. Si vous connaissez les gestes de premiers secours, pratiquez le bouche-à-bouche et un massage cardiaque.
  • Le choc anaphylactique : cette réaction allergique n’intervient que si l’enfant a déjà rencontré l’allergène, donc a déjà été piqué. S’il a été piqué une première fois, vous pouvez tester l’allergène et déterminer le risque allergique. Le risque de mortalité est élevé, contactez les secours immédiatement si vous n’avez pas de médicament d’urgence.

 

Les tiques
Les tiques s’accrochent à votre peau et grossissent en se gorgeant de sang. Pour les retirer, il faut acheter en pharmacie une pince-tique sans appliquer le moindre produit avant, pas d’alcool pas d’éther. Vous désinfectez après.

 

Les vives
La piqûre de ce petit poisson est très douloureuse, proche du malaise, et les enfants ressentent une sensation de brûlure. Quand c’est possible, pour soulager, plonger la piqûre dans une eau la plus chaude possible. Désinfecter, donner du paracétamol et consulter un médecin en urgence.

 

Une morsure de vipère
La morsure se compose de deux petits points rouges entourés d’un œdème. Elle est peu douloureuse au début, la douleur s’intensifie dans le quart d’heure. Immobilisez la victime et le membre mordu. N’essayez pas d’extraire le venin et attendez les secours. Ne surtout pas faire de garrot et ne pas aspirer le venin à la bouche.


icone PDF 3Téléchargez notre guide sur les dangers de l’été.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER