Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Enfance > La sécurité dans le jardin > De la piscine à la petite mare : vigilance !

La sécurité dans le jardin 

De la piscine à la petite mare : vigilance !

[ Publié le 18 novembre 2013 ]

Si votre jardin comprend une piscine, une mare ou un simple ruisseau, il vaut mieux partir du principe que tout plan d’eau présente un risque pour un enfant. Pas d’alarmisme cependant, juste de la vigilance !

 

La piscine apparait comme le danger potentiel évident. Tant que l’enfant n’a pas appris à nager et d’une manière générale jusqu’à 5 ou 6 ans, ne le laissez jamais sans surveillance aux abords de la piscine. Mettez-vous bien d’accord si vous êtes plusieurs adultes, afin d’être sûrs qu’une personne fait vraiment attention.

  • Equiper obligatoirement votre piscine d’un dispositif de sécurité (barrière, bâche, abri ou alarme sonore)
  • Equiper votre enfant de brassards
  • Dès quatre ans, apprendre à votre enfant à nager
  • Garder à côté de la piscine une perche, une bouée à lancer
  • Ranger les produits de traitement et de nettoyage de la piscine dans un lieu inaccessible
  • Apprendre à votre enfant que même chez d’autres gens, surtout s’ils n’ont pas d’enfant, il faut être très prudent près d’une piscine

 

Autre point très important : après la baignade, rangez les jouets ou tout objet emmené dans la piscine afin d’éviter qu’un enfant tente de l’attraper au risque de tomber dans l’eau.

 

Enfin, pensez que même un enfant sachant nager peut faire un malaise ou se cogner la tête violemment… et perdre connaissance dans l’eau.

 

Un bebe peut se noyer dans moins de 20 cm de profondeur
La piscine est loin d’être le seul point d’eau potentiellement dangereux dans un jardin : même les mares, peu profondes ou les piscines gonflables comportent des risques. Les plus jeunes peuvent se noyer dans quelques centimètres d’eau, un bébé n’a pas le réflexe de se redresser ni de se débattre.

 

Ainsi, une étude aux Etats-Unis publiée en juillet 2012 dans la revue Pediatrics révèle qu’un enfant se noie dans une piscine gonflable tous les cinq jours. Or dans 40 % des cas recensés, les parents étaient présents et 18 % ne se sont absentés que le temps d’échanger quelques mots avec leurs voisins.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER