Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Dyslexie de l'enfant 

Qui consulter ?

[ Publié le 8 janvier 2013 ]

En cas de doute, les parents doivent consulter le médecin traitant ou le pédiatre de leur enfant. Au préalable, il faut toujours contrôler la vision et l’audition de l’enfant pour éliminer un déficit sensoriel, au besoin en orientant l’enfant vers un médecin spécialiste (ORL, ophtalmologue). Ensuite, le médecin traitant orientera si besoin vers un orthophoniste.


Ce dernier réalisera un bilan à l’aide d’épreuves évaluant la vitesse de lecture d’un texte, de mots isolés et de compréhension de texte, ainsi que des épreuves évaluant les capacités reliées à la lecture, c’est-à-dire évaluant les compétences phonologiques.


 Au terme de ce bilan, l’orthophoniste est en mesure de proposer un diagnostic de dyslexique ou trouble spécifique d’apprentissage du langage écrit.


Ce diagnostic permet de définir un projet de rééducation orthophonique pouvant être associé à d’autres prises en charge thérapeutiques menées par un pédopsychiatre, un psychologue, un orthoptiste. Il permet également, si nécessaire, de définir en accord avec le médecin scolaire et le médecin de la Maison Départementale des Personnes Handicapées, un projet d’accompagnement au sein de l’école piloté par l’enseignant pouvant donner lieu à la participation d’une AVS (assistante de vie scolaire), d’aides informatisées. Il existe différents types de projet :

  • Projet d’Accueil Individualisé (PAI)
  • Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS)
  • Programme Personnalisé de Réussite Educative (PPRE)

Ces projets sont définis dans le cadre de l’équipe éducative, les parents doivent au préalable contacter l’instance qui centralise les demandes liées à un handicap : la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées


Pour en savoir plus sur la scolarisation des enfants dyslexiques, vous pouvez lire le dossier réalisé par l’INPES : « Troubles « dys » de l’enfant Guide ressources pour les parents »


Est-ce que l’on peut guérir de la dyslexie ?


Au sens propre, on ne peut pas guérir de la dyslexie, mais on peut compenser les faiblesses de décodage en lecture au point d’avoir un niveau de lecture permettant de faire face à toutes les situations de lecture. Il existe différentes méthodes de compensation comme l’entraînement à la conscience phonologique, la remédiation morphologique, l’espacement de lettres. Depuis plusieurs années, des études sur les adultes universitaires confirment l’efficacité des compensations cognitives et la possibilité pour les personnes dyslexiques d’accéder à des études supérieures malgré des performances en vitesse de lecture parfois très faibles.


À qui en parler ?


Les parents se sentent souvent désemparés face au diagnostic de dyslexie et se heurtent parfois à l’incompréhension de l’entourage. Il existe une association de parents, l’ANAPEDYS, qui pourra les aider à comprendre le handicap de leur enfant et répondra à leur question. Ils peuvent également en parler avec leur médecin et les orthophonistes qui ont une vision longitudinale de ce trouble d’identification des mots.


Vous trouverez plus d’information sur leur site internet : http://www.apedys.org/

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus

 

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie