Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

L'opération de l'enfant sous anesthésie générale 

Le réveil

[ Publié le 15 octobre 2012 ]

L’enfant séjourne d’abord environ deux heures en salle de réveil. Ce séjour est obligatoire après toute anesthésie. Le personnel de la salle de réveil surveille le retour à la conscience et donne les médicaments nécessaires pour traiter la douleur.

 

Si le réveil est prévu dans un service de réanimation, votre enfant sera peut-être encore assisté d’un appareil pour l’aider à respirer, c’est-à-dire « intubé » : il ne pourra donc pas vous parler tout de suite.

 

N’hésitez pas à vous renseigner sur la façon dont votre enfant s’est endormi et s’est réveillé. Était-il calme, anxieux, agité, ou en colère ? Il est important que vous le sachiez, pour consoler votre enfant si nécessaire et qu’il ne reste pas sur un souvenir difficile non exprimé : cela risquerait de compliquer ses relations futures avec des professionnels de la santé.

 

Être présent en salle de réveil ?

Vous pouvez vous renseigner sur la possibilité de rejoindre votre enfant en salle de réveil, car les pratiques sont très variables selon les services. Même si ce n'est pas encore courant, de plus en plus d'équipes répondent positivement à cette demande, surtout si l'activité de la salle de réveil n'est pas trop chargée, et qu’il n’y a pas trop d’enfants à prendre en charge.

 

Après certaines opérations, il est fréquent d'observer des nausées ou des vomissements pendant les heures qui suivent le réveil. Il existe des médicaments spéciaux pour diminuer ces effets désagréables.

 

Au réveil les enfants se plaignent souvent d’avoir soif, mais ils doivent parfois attendre plusieurs heures avant de pouvoir boire. Pour les aider à patienter, vous pouvez prévoir d’emporter un spray d’eau pour humidifier sa bouche et ses lèvres.

 

Si, lorsqu’il est de retour dans le service, votre enfant a mal, s’il réclame de l’aide et ne vous semble pas bien soulagé, n’hésitez pas à solliciter l’équipe soignante pour évaluer sa douleur, car il est toujours possible de faire quelque chose pour essayer de le soulager.

 

Pour en savoir plus sur la prise en charge de la douleur, vous pouvez consulter la page sur la prise en charge de la douleur au réveil sur le site de l’association SPARADRAP.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie