Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Médicaments et dispositifs > Bon usage du médicament > L'automédication > Quels symptômes peut-on soigner dans le cadre de l'automédication ?

L'automédication 

Quels symptômes peut-on soigner dans le cadre de l'automédication ?

[ Publié le 26 septembre 2011 - mis à jour le 10 décembre 2014 ]

Il est possible de pratiquer l’automédication :

  • pour des maux bénins,
  • de faible intensité,
  • sur une courte durée.
 

Si les symptômes apparaissent trop intenses, répétitifs ou s’ils surviennent pour la première fois, il est nécessaire de consulter un médecin. De la même manière, s’il n’y a pas d’amélioration de l’état de santé après deux ou trois jours de pratique de l’automédication, il faut également consulter un médecin.

 

Il existe une grande variété de situations ou de symptômes qu’il est possible de prendre en charge en automédication, parmi lesquels :

  • les maux de gorge,
  • le rhume,
  • la rhinite allergique,
  • les maux de tête,
  • les ballonnements intestinaux,
  • la constipation passagère,
  • le bouton de fièvre,
  • les piqûres d’insectes,
  • les douleurs lombaires.

 

Il en existe près de soixante-dix, alors n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Mots-clefs : Automédication , Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER