Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Médicaments et dispositifs > Bon usage du médicament > L'automédication > Qui peut recourir à l'automédication ?

L'automédication 

Qui peut recourir à l'automédication ?

[ Publié le 26 septembre 2011 - mis à jour le 10 décembre 2014 ]

La pratique de l’automédication s’adresse à des personnes en bonne santé générale. Elle nécessite toutefois un avis médical pour certaines catégories de personnes : malades chroniques, personnes allergiques, femmes enceintes ou allaitantes, nouveau-nés et nourrissons.

 

D’une manière générale, l’automédication est à réserver aux adultes en bonne santé générale.

Les personnes qui doivent toujours prendre un avis médical avant de recourir à l’automédication sont :

  • celles qui souffrent de maladies chroniques, diabète ou insuffisance rénale par exemple,
  • celles qui sont allergiques,
  • celles qui suivent un traitement médicamenteux,
  • les femmes enceintes ou allaitantes

 

En ce qui concerne les enfants, le recours à l’automédication doit se faire avec prudence. L’enfant n’est pas un adulte en miniature, c’est pourquoi il faut d’abord privilégier des mesures hygiéno-diététiques, comme le lavage de nez en cas de rhinopharyngite. D’une manière générale, s’il faut recourir à un médicament d’automédication pour un enfant, il existe bien souvent des présentations pédiatriques adaptées disponibles en pharmacie. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin ou le conseil de votre pharmacien.

 

Bien pratiquer l’automédication, c’est bien connaître le fonctionnement normal de son corps.

Mots-clefs : Automédication , Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER