Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog ma santé au quotidienVous avez dit « grégaire » !

Ma santé au quotidien

Vous avez dit « grégaire » !

[ Publié le 20 décembre 2017 ]

gregaire

L’isolement social et la solitude pourrait devenir une préoccupation de santé publique au même titre que l’obésité dans les prochaines années.

C’est du moins ce que conclut une étude présentée lors de la 125e convention annuelle de l'American Psychological Association (APS) qui rappelle que le lien social représente un besoin fondamental et crucial pour le bien-être et la survie de chaque individu.

 




La solitude est un problème de santé préoccupant

Julianne Holt-Lunstad, professeur de psychologie à l’université Brigham Young, nous rappelle que des bébés et de très jeunes enfants placés dans des institutions et qui ne reçoivent que peu d’attention et manquent de contacts humains, peuvent accuser des retards de développement significatifs, voire dépérir dans des situations extrêmes. Et de fait, l’homme est un « animal » grégaire qui nécessite ces contacts humains.

Or, du fait de l’augmentation du nombre de personnes seules et du vieillissement, une population de plus en plus importante est en proie à la solitude.

Aux Etats-Unis par exemple, plus du quart de la population vit seule, plus de la moitié est célibataire ou divorcée et, depuis un précédent recensement, les taux de mariages et le nombre d’enfants par foyer ont baissé, deux autres facteurs d’aggravation du phénomène.

Et comme le confirme une méta-analyse, menée sur 70 études portant au total sur plus de 3,4 millions d'individus d'Amérique du Nord, d'Europe, d'Asie et d'Australie, l'isolement social et la solitude ont bien une influence sur le risque de décès prématuré, plus importante même que les effets délétères de l’obésité sur la santé.

 

Une « épidémie de solitude »

Certains n’hésitent pas à évoquer une véritable « épidémie de solitude » qui devrait inciter les professionnels de santé à inclure « la connexion sociale » dans le dépistage médical. Les pouvoirs concernés pourraient de leur côté renforcer les espaces partagés et les actions qui favorisent les liens sociaux. Et puis bien entendu, à chacun également de peut-être mieux se préparer à aborder socialement et financièrement la retraite, à rechercher ce lien social qui ferait défaut à nos sociétés individualistes.

Et sans attendre, il est également possible en ces périodes de fête de fin d’année, de regarder autour de soi et de prendre le temps de distribuer quelques paroles, un sourire, tel un présent que tout à chacun peut offrir avec générosité.

 

Bonnes fêtes à tous !

DERNIERS COMMENTAIRES

Séverine Souraud - le 07/12/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Bonjour, Malheureusement les médicaments manquants en officine sont devenus notre quotidien, et l'on en ignore le plus
beru40 - le 05/12/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Bonjour, Je suis allergique à la crème dépilatoire Veet n'en déplaise au labo qui pense que c'est une vue de l'esprit
Séverine Souraud - le 14/10/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Merci pour cette information. je ne connaissais pas le SF2h. Il est vrai que l'officine est bien loin du milieu
annelyse - le 11/10/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Les recommandations sur la toilette pré opératoire de la sf2h indique qu'on ne peut pas recommandé préférentiellement