Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog ma santé au quotidienSe protéger des microbes en hiver : les bons gestes

Ma santé au quotidien

Se protéger des microbes en hiver : les bons gestes

[ Publié le 5 janvier 2018 ]

microbes-maladies

Gastro-entérite, rhume ou grippe : ce n'est pas le genre de cadeau que vous vous voudriez pour Noël ? Moi non plus !

Je commence donc par aérer la pharmacie pour chasser les microbes qui s'y sont confinés. Mais ce n'est pas tout.

Pour ne pas tomber malade vous aussi cet hiver, voici les gestes à connaître, les recommandations pour prendre soin de votre système immunitaire et des généralités sur les compléments alimentaires stimulateurs de l'immunité.

 

 

Les microbes aiment l'hiver

Il y a plus de virus dans l'air en hiver, avec un pic en janvier semble-t-il.

Le confinement de personnes dans des endroits peu ventilés pour y garder la chaleur (magasins, transports en commun), les réunions familiales des fêtes de fin d'année, l'augmentation de la pollution intérieure (les fenêtres restant fermées) sont des situations propices aux infections respiratoires (grippe, rhume, bronchite, bronchiolite, etc.) ou aux gastro-entérites.

Pour lutter contre les infections hivernales, il faut appliquer les gestes barrières et prendre soin de son immunité.

 

Les gestes à connaître pour lutter contre les infections hivernales

Utiliser des mouchoirsjetables, les jeter après chaque utilisation dans une poubelle munie d'un sac plastique.

  • Se laver les mains :
  • à l'eau et au savon (liquide, de préférence à un pain),
  • pendant 30 secondes au minimum, et en s'appliquant,
  • sécher avec une serviette propre,
  • à défaut utiliser une solution hydro-alcoolique,
  • après s'être mouché, avoir toussé ou éternué,
  • après être allé aux toilettes,
  • avant de cuisiner ou de servir ou passer à table,
  • en rentrant de l'extérieur.

 

  • Se couvrir la bouche d'un mouchoir quand on tousse ou on éternue, le jeter et se laver les mains. Adéfaut tousser dans le pli du coude et non dans les mains. Vous éviterez ainsi de contaminer ce qui vous entoure (clavier, poignées de portes, jouets, etc.).
  • Éviter de vous toucher le visage, surtout le nez et la bouche.
  • Aérer chaque pièce, tous les jours pendant au minimum dix minutes.
  • Se faire vacciner contre la grippe.
  • Éviter les lieux très fréquentés type centres commerciaux pour les nourrissons.
  • Éviter de serrer les mains, d'embrasser si possible.
  • Ne partagez ni verre, ni couverts, ni brosse à dents.

 

Si on est malade :

  • Porter un masque (surtout en cas de contacts avec des personnes fragiles), disponible en pharmacie, à changer toutes les quatre heures ou s'il est mouillé.
  • Limiter les contacts physiques, éviter les bisous, s'isoler si possible, rester chez soi.

 

Prendre soin de son immunité

De nombreux facteurs peuvent diminuer nos défenses immunitaires face aux micro-organismes extérieurs. Contre le vieillissement ou certaines maladies, nous ne pouvons pas agir. Mais nous pouvons prendre soin de nous et préserver notre immunité en suivant quelques conseils :

  • Avoir une alimentation équilibrée. Pas de régime trop restrictif. Privilégiez des fruits et des légumes frais sources de vitamine C.
  • Soigner son sommeil. Il faut au minimum 7 à 8 heures de sommeil par nuit. Manque de sommeil et taux de globules blancs ont été corrélés lors d'études.
  • Lutter contre le stress, l'anxiété, apprendre à les gérer. Au cours du stress, les hormones libérées par l’axe hypothalamo-hypophysaire vont modifier l’immunité cellulaire.
  • Vivre dans un environnement sain. Aérer. Ne pas surchauffer (19° idéalement). Ne pas fumer. Limiter les polluants : bougie parfumée, encens, produits chimiques ménagers, etc.
  • Faire éventuellement des cures courtes de compléments alimentaires, mais toujours en respectant certaines précautions.

 

Compléments alimentaires pour stimuler l'immunité, ce qu'il faut retenir 

Il en existe de nombreuses spécialités vendues en pharmacie, et je n'en ferai pas le catalogue ici.

Il y a des minéraux (magnésium, sélénium), des vitamines (C, D), des oligoéléments (manganèse, cuivre, or, argent, soufre), des plantes (échinacéa, acérola, pépin de pamplemousse), des produits issus de la ruche (propolis, gelée royale), de l'homéopathie (sérum de yersin, thymuline), de l'aromathérapie (thym, ravintsara), des probiotiques.

 

Ce qu'il faut retenir concernant les compléments alimentaires :

  • Éviter les prises prolongées, répétées, continues au cours de l'année.
  • Éviter de cumuler plusieurs compléments alimentaires en même temps.
  • Respecter toujours l'âge minimum recommandé.
  • Respecter les posologies recommandées.
  • Signaler à votre pharmacien vos maladies chroniques, vos autres traitements et vos allergies.
  • Être particulièrement prudente si vous êtes enceinte ou si vous allaitez : demandez toujours conseil à un professionnel de santé.

Pas de complément alimentaire chez la femme enceinte sans avis médical.

 

Privilégier des sources fiables d'approvisionnement : il faut éviter les achats sur internet.

 

Selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) :

 

Pour une grande majorité de la population, une alimentation équilibrée permet d’apporter l’essentiel des nutriments nécessaires pour couvrir les besoins.  

 

Spiruline : attention !

Au regard du risque de contamination de la spiruline par des cyanotoxines, des bactéries ou des éléments métalliques, l’Anses recommande aux consommateurs de compléments alimentaires contenant de la spiruline de privilégier les circuits d’approvisionnement les mieux contrôlés par les pouvoirs publics : conformité à la réglementation française, traçabilité, identification du fabricant.

 

Pour aller plus loin :

Si malgré toutes ces précautions, vous êtes tombé malade, voici quelques liens qui pourraient vous être utiles :

DERNIERS COMMENTAIRES

Séverine Souraud - le 07/12/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Bonjour, Malheureusement les médicaments manquants en officine sont devenus notre quotidien, et l'on en ignore le plus
beru40 - le 05/12/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Bonjour, Je suis allergique à la crème dépilatoire Veet n'en déplaise au labo qui pense que c'est une vue de l'esprit
Séverine Souraud - le 14/10/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Merci pour cette information. je ne connaissais pas le SF2h. Il est vrai que l'officine est bien loin du milieu
annelyse - le 11/10/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Les recommandations sur la toilette pré opératoire de la sf2h indique qu'on ne peut pas recommandé préférentiellement