Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog ma santé au quotidienPartir au ski pour la première fois : ça se prépare !

Ma santé au quotidien

Partir au ski pour la première fois : ça se prépare !

[ Publié le 2 février 2018 ]

vacances-ski

Ma patiente a besoin de crème solaire. Elle accompagne ses petits-enfants au ski. Maintenant c'est plus simple, me confie-t-elle, ils sont grands et autonomes. Elle se souvient du temps où ils étaient plus jeunes, c'était une sacrée expédition !

Si de votre côté, c'est la première fois que vous partez à la montagne en hiver, voici quelques conseils.

 




Protéger la peau et les yeux du soleil

En raison de l'altitude et de la réverbération de la neige, la peau et les yeux reçoivent plus de rayons ultraviolets en montagne. Un coup de soleil et une photo-kératite (brûlure superficielle de la cornée) peuvent être très douloureux et vous gâcher les vacances. 

En altitude, même par temps de brouillard, il faut se protéger du soleil.

Ne pas oublier crème et lunettes adaptées.

Prévoir :

  • une crème solaire indice 50 (préférer une crème à un lait), l'appliquer plusieurs fois par jour,
  • un stick à lèvres type protection solaire,
  • un masque de ski ou des lunettes larges, à forte absorption, idéalement avec des protections latérales.

 

Lutter contre le froid

  • Superposer les couches de vêtements.
  • Boire des boissons tièdes.
  • Éviter le porte-bébé qui comprime l'enfant (risque de gelure)
  • Ne pas oublier que les nourrissons sont inactifs et se refroidissent plus vite : il y a un risque d'hypothermie.

N'oubliez pas les bonnes chaussettes, les gants et le bonnet.

Ils sont indispensables.

 

 

Changement rapide d'altitude chez le nourrisson : ce qu'il faut retenir

 

  • Le téléphérique est fortement déconseillé.
  • En voiture, faire des pauses régulièrement (tous les 500m de dénivelé par exemple), donner la tétée, la sucette.
  • Faire des lavages de nez au sérum physiologique si bébé est enrhumé.
  • Annuler le trajet s'il y a une infection de l'oreille.
  • Penser à humidifier la chambre la nuit pour prévenir les laryngites (en posant une coupelle d'eau près du radiateur par exemple).

Pour un  nouveau-né de moins de 12 mois,

la limite de l'altitude recommandée pour un séjour bref est de l'ordre de 1600 mètres.

S'hydrater 

  • Bien boire (1,5 litres par jour), de l'eau, des tisanes, du thé, de la soupe.

Le froid altère la barrière cutanée des zones exposées : visage, lèvres, mains.

La peau se déshydrate. Après la douche, ayez le réflexe de vous hydrater.

 Emporter :

  • un savon doux non agressif,
  • une crème hydratante, riche de préférence, pour le visage,
  • un baume à lèvres réparateur,
  • une crème pour les mains si vous souffrez de gerçures.

 

Certaines crèmes ont un effet barrière. Vous pouvez les appliquer avant de sortir au froid.

 

Anticiper les petits bobos 

Prévoir une petite trousse à pharmacie et y glisser :

  • un antiseptique,
  • des compresses,
  • des pansements, dont quelques pansements hydro colloïdes pour les ampoules dues aux frottements des chaussures de ski,
  • un tube de crème à l'arnica pour les bleus et les courbatures,
  • une crème anti-inflammatoire (ne pas utiliser avant 15 ans),
  • du paracétamol,
  • des mouchoirs jetables en papier,
  • et pourquoi pas, quelques traitements pour lutter contre la gastro-entérite. L'épidémie court toujours.

Un flacon de gel hydro-alcoolique peut être bien pratique en haut des pistes

pour manger votre sandwich les mains propres.

Bien entendu, n'oubliez pas  vos traitements chroniques. La pharmacie est souvent éloignée à plusieurs kilomètres en montagne.

Pour ne pas se blesser, il est important de se préparer physiquement,
de s'échauffer, d'écouter son corps, de savoir se reposer. Pas d'excès. Connaître ses limites.

La paperasse indispensable

Il faut glisser dans les bagages :

  • a carte vitale et son attestation,
  • la carte de mutuelle à jour si vous en possédez une,
  • les coordonnées de l'assurance en cas de blessure. Auparavant il est conseillé de vous renseigner pour savoir si vous êtes couvert dans le cadre de vos activités en montagne.

 

Lutter contre la constipation 

Un peu plus de sandwichs, de fondue au fromage, de chips, de transpiration, un peu moins de boisson, un rythme quotidien perturbé, etc. : vous pouvez être facilement constipé.

Pour éviter la constipation :

  • buvez,
  • si vous y êtes déjà sujet, emportez un laxatif doux (macrogol, mucilage),
  • mangez des fruits et des légumes à chaque repas.

 

Patient asthmatique ou malade chronique 

Vous pouvez partir à la montagne si votre asthme est stable et contrôlé.

En cas de doute, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

  • Emporter votre traitement de fond, et prenez le correctement, sans oubli.
  • Avoir toujours à portée de main votre traitement de la crise d'asthme.
  • Prévoir une écharpe pour vous protéger le nez et la bouche du froid.

 

Si vous souffrez d'une pathologie chronique, si vous êtes enceinte, âgé ou au moindre doute, n'hésitez pas à demander à votre médecin s'il autorise une expédition en montagne. Selon l'altitude, les recommandations varient.

  

Ne pas oublier les préservatifs

Les vacances sont aussi des lieux de rencontre. 

C'est peut-être l'occasion d'expliquer à votre grand garçon ou à votre grande fille qu'il est important de se protéger.

Le préservatif protège des maladies sexuellement transmissibles (Sida, chlamydiae, etc.).

DERNIERS COMMENTAIRES

Séverine Souraud - le 07/12/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Bonjour, Malheureusement les médicaments manquants en officine sont devenus notre quotidien, et l'on en ignore le plus
beru40 - le 05/12/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Bonjour, Je suis allergique à la crème dépilatoire Veet n'en déplaise au labo qui pense que c'est une vue de l'esprit
Séverine Souraud - le 14/10/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Merci pour cette information. je ne connaissais pas le SF2h. Il est vrai que l'officine est bien loin du milieu
annelyse - le 11/10/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Les recommandations sur la toilette pré opératoire de la sf2h indique qu'on ne peut pas recommandé préférentiellement