Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog ma santé au quotidienLes médicaments à conserver au réfrigérateur

Ma santé au quotidien

Les médicaments à conserver au réfrigérateur

[ Publié le 28 juin 2017 ]

medicament-frigo

Mon patient est sous traitement chronique d’interféron. Ce dernier doit être impérativement conservé au frigo. Il part en voyage, et n'en aura besoin qu'à son retour.

Pour faire «  des économies » d'électricité, il souhaitait débrancher son réfrigérateur. Heureusement, il a eu l'intuition de nous poser la question avant.

Il ne se rendait pas compte de l'importance de la chaîne du froid pour les médicaments thermosensibles, ni de leur prix. S'il avait suivi sa mauvaise idée, il aurait dû jeter à la poubelle plusieurs seringues à 140 euros.

 

Les médicaments thermosensibles et la chaîne du froid

Un médicament thermosensible ou PST (produit de santé thermosensible) est un médicament qui est sensible au chaud, mais aussi au froid.

Il peut s'agir de vaccins, de collyres, d'hormones (diabète, fécondation in vitro etc.), de traitements contre le cancer, le psoriasis, la sclérose en plaque, la leucémie, etc.

La chaîne du froid du médicament est une chaîne tout au long de laquelle les produits sont maintenus à une température comprise entre 2 et 8 degrés Celsius.  Les différents intervenants (laboratoires fabricants, grossistes, livreurs,  pharmaciens) mettent tout en œuvre pour la respecter.

 

Trajet pharmacie domicile : comment respecter la chaîne du froid ?

Quand vous quittez la pharmacie, c'est à vous de respecter à votre tour la chaîne du froid pour préserver la qualité et l’efficacité de vos médicaments.

Pour être efficace, et sans danger,un médicament thermosensible doit être conservé entre +2° et +8°C.

Mes conseils :

  • Choisissez judicieusement votre jour et votre heure de passage à la pharmacie. Pas de promenade ce jour-là : le retour au domicile doit être direct.
  • N'exposez pas le médicament au soleil (tableau de bord de la voiture par exemple) ou à la chaleur (radiateur).
  • Prévoyez un sac isotherme fermé : le pharmacien en a rarement suffisamment en stock.
  • Si les températures extérieures dépassent 12°, prévoyez également un pack réfrigéré qui devra être resté au minimum 24h au congélateur.

Attention : évitez tout contact direct avec le bloc de froid (mettre du papier bulle par exemple). Le médicament ne doit absolument pas congeler ! Un vaccin, une insuline, une hormone, etc. qui congèle, même quelques minutes seulement, peut devenir inefficace.

  • Si, après accord de votre médecin, vous reportez votre traitement (vaccin, vacances, contraintes familiales ou professionnelles, etc.), reportez la délivrance.

Un médicament thermosensible est plus en sécurité dans le réfrigérateur professionnel de votre pharmacien (alarme, sonde, surveillance automatique) que dans le vôtre.

  • Aucun médicament soumis à la chaîne du froid ne sera repris par votre pharmacien.
  • Par respect pour la société, il est important d'avoir conscience du coût élevédes médicaments thermosensibles.

Pour la plupart, les médicaments soumis à la chaîne du froid sont onéreux. Ne les gaspillez pas en ne respectant pas les conditions de conservations requises.

  • Immédiatement en arrivant, ôtez le médicament de la poche isotherme et rangez-le au frigo selon les recommandations ci-dessous.

 

Bien conserver votre médicament au réfrigérateur

  • Vérifiez à l'aide d'un thermomètre la température de votre frigo. En fonction du résultat, adaptez le thermostat.

La température idéale du réfrigérateur doit se situer entre 2 et 8 degrés Celsius.

  • Evitez d’ouvrir la porte du réfrigérateur autant que possible pour maintenir une température stable.
  • Ne placez le médicament ni au congélateur (ou à proximité), ni au freezer, ni dans le compartiment à glaçons.
  • Evitez la porte du frigo et le bac à légumes : ce sont les zones les moins fraîches.
  • Evitez le contact avec les parois du réfrigérateur, le mur de glace du fond, ou encore les aliments.
  • Laissez le médicament dans son emballage d'origine.

 

Après avoir sorti le médicament du frigo, on fait quoi ?

Cela dépend de votre traitement. Lisez bien la notice et respectez toujours les recommandations du laboratoire.

Avant de prendre votre traitement, vérifiez :
- les bonnes pratiques d'utilisation (laisser revenir à température ambiante ou pas)
- les conditions de conservation après ouverture (remettre au frais ou pas, sur quelle durée, etc.).
Ces conditions peuvent varier d'un traitement à un autre. Toujours lire la notice !
  • A titre d'exemple : l'insuline.

Avant ouverture (stylos en réserve) : 

  • A conserver au frigo entre +2 et +8°C jusqu'à la date limite de conservation inscrite.
  • A sortir 1 heure à température ambiante avant la première utilisation (moins douloureux, plus efficace).

Après ouverture (stylo entamé) :
Le stylo se conserve :

  • dans son emballage (à l'abri de la lumière),
  • à température ambiante (moins de 25°C),
  • 1 mois après ouverture.

Il est conseillé de noter la date d'ouverture du stylo d'insuline à l'aide d'un feutre permanent. Même si le stylo entamé n'est pas vide, 1 mois après l'ouverture, jetez-le.
Ne jamais utiliser une insuline qui a été congelée, même quelques minutes. J'insiste !

 Voyager avec un médicament nécessitant un stockage au froid, est-ce possible ?

Il existe des valisettes de voyage isothermes spécialement conçues pour le transport de médicaments thermosensibles. Certains laboratoires en fournissent gratuitement pour des traitements chroniques très onéreux.

A défaut, utilisez un sac isotherme fermé, avec un pack de froid réfrigéré 24h au congélateur. Attention, il ne doit pas être en contact direct avec l'emballage du médicament.

 

Dans certaines conditions, quelques traitements peuvent rester à température ambiante sur une durée précise. Demandez conseil à votre pharmacien.

En avion, ne jamais mettre vos médicaments thermosensibles en soute. Les températures peuvent y être trop basses.

Prenez vos médicaments avec vous :

  • en cabine
  • dans leur emballage d'origine,
  • avec leur notice,
  • en sac isotherme,
  • avec votre ordonnance.

Parfois, les hôtesses proposent de mettre le médicament au frigo.

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

DERNIERS COMMENTAIRES

alassalle - le 04/08/2017 dans "Apprendre à contrôler sa peur de l'avion"
J'avais jamais fais la différence entre peur et phobie, c'est bon à savoir ! J'avais découvert les racines de la peur
poplie - le 03/08/2017 dans "Rhinite allergique et rhume des foins : conseils p..."
Bonjour, Quelles sont vos sources concernant l'efficacité des antihistaminiques H1 le matin? Car
Calmette - le 05/05/2017 dans "Quand les médicaments sont absents des pharmacies"
Nouvelle grave pénurie annoncée de BCG intravésical Depuis 2012 on connait la pénurie d’un médicament qui est le