Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog ma santé au quotidienLe patient de la semaine : les missions secrètes du pharmacien

Ma santé au quotidien

Le patient de la semaine : les missions secrètes du pharmacien

[ Publié le 23 mars 2016 ]

pharmacie-pharmaciennes-pharmaciens

En fin de journée, dans toutes les pharmacies, on baisse le rideau et on fait la caisse. L'ordinateur annonce les chiffres : le nombre de clients servis, et le chiffre d'affaire. Ce soir, ils sont particulièrement bas.
Pourtant je suis exténuée, j'ai l'impression de ne pas avoir arrêté de la journée… Je fais le point.

 

Et c'est ainsi que naît l'idée de ce billet : les missions secrètes du pharmacien, celles que ni la Sécurité sociale, ni l'ordinateur ne voient.

 

Ce qu'il faut comprendre c'est que l'ordinateur n'enregistre que les patients pour qui j'ai délivré un produit pharmaceutique. Il y a plein de petits actes qui n'apparaissent pas dans ses calculs. Voici un aperçu des demandes que j'ai eu ce jour-là :

 

« - Bonjour, vous avez la monnaie pour le Lavomatic ?

- Je vais voir si je peux vous dépanner, on va faire au mieux.

 

- Bonjour, ma fille s'est coincé la main dans la porte des toilettes, il y a une petite plaie, vous pouvez y jeter un œil ?

- Allez, venez, on va faire un pansement.

 

- Bonjour, vous savez où elle est la rue Bonaparte ? Je dois y livrer un paquet.

- Patientez, je regarde sur internet. Vous redescendez la rue, puis la troisième à droite.

 

- Bonjour le médecin m'a demandé de mettre ma carte vitale à jour ?

- Pas de soucis.

 

- Bonjour, je viens de recevoir le bilan de ma prise de sang ? Vous voulez bien regarder? Je n'y comprends rien.

- Montrez-moi ça. Tout va bien, ne vous inquiétez pas.

 

- Bonjour, je parle pas très bien français, vous pouvez vérifier si j'ai bien rempli les papiers de la CMU ?

- C'est calme, je vais y jeter un œil.

 

- Bonjour, vous avez les coordonnées d'une infirmière ?

- Pas de soucis, j'en ai plusieurs à vous recommander. Voici leurs cartes.

 

- Bonjour, vous prenez les médicaments périmés?

- Pas de soucis, je les transmets à Cyclamed, qui les détruira.

 

- Bonjour, mon lecteur de glycémie ne marche plus, vous pouvez m'aider ?

- Oui, on va regarder le message d'erreur… pas de soucis, c'est juste les piles.

 

- Bonjour, vous pouvez prendre ma tension ?

- Oui, asseyez-vous dix minutes pour être dans de bonnes conditions, et j'arrive.

 

- Bonjour, je fais du tri, est-ce que mon ordonnance est encore valable ?

- Oui, encore une fois.

 

- Bonjour, j'ai un colis pour votre voisine du dessus ?

- Pas de soucis, je vais le transmettre, comme les deux autres que j'ai déjà pour l'orthodontiste.

 

- Bonjour, vous avez l'adresse de la Sécurité sociale ?

- La voici.

 

Etc…

 

Et puis il y a aussi le téléphone :

 

- Allo, pouvez-vous avoir le traitement de mon chien ?

- C'est quoi son médicament, je regarde.

 

- Allo, c'est Mme G. (Elle a 83 ans et ne peut se déplacer). Mon aide à domicile n'est pas là, mon fils non plus, je fais que tousser, vous voulez bien m'apporter un sirop, je n'en peux plus?

- Comment elle est votre toux ? Très bien, je passerai entre midi et deux heures.

 

- Allo, c'est Mme L., je suis un peu angoissée aujourd'hui, on peut parler cinq minutes ?

- Allez, discutons…

 

- Allo, vous pouvez me commander mon traitement mensuel, je passe demain ?

- Je m'en occupe.

 

- Allo, vous fermez à quelle heure ?

- Vingt heures.

 

Etc…

 

Et puis il y a mes habitués… Ils passent me rendre visite régulièrement plusieurs fois par semaine, pour le plaisir. Je les aime bien mes habitués ! Même si parfois, je l'avoue, je les mets un peu dehors car je suis un peu pressée.

 

Mme D. passe me voir très régulièrement pour me raconter son nouveau record : son heure de retour du marché. Plus elle rentre tard, plus elle est heureuse! Cela veut dire qu'elle a trouvé des connaissances avec qui papoter. Elle me demande : allez, devinez... Devinez à quelle heure je suis rentrée hier ? Heu, 11h40 ? Non, midi quinze ! M'annonce-t-elle toute fière.

 

Mr B. prend le même traitement depuis bientôt vingt ans, il a beaucoup de médicaments, il aime bien venir vérifier qu'il ne fait pas d'erreur. Il n'en fait jamais. Il a la capacité d'imaginer une nouvelle question presque tous les jours. Et celui-ci, le petit comprimé blanc, c'est pourquoi déjà ? L'estomac, c'est cela ? Oui.

 

Mr P. vient pour le plaisir me faire la bise avant de partir en promenade depuis qu'il a perdu sa femme.

 

Mr L lit toutes les notices et se découvre tous les effets secondaires. Je dois souvent le raisonner : non, non, vous n'avez pas de syncope, votre femme s'en serait aperçu !

 

Etc…

 

Voilà quelques exemples de toutes ces petites demandes qui font aussi la richesse de notre métier…

 

J'aime ma petite pharmacie de quartier. La croix verte y clignote pour vous rappeler que nous sommes là nous, les pharmaciens, les premiers acteurs de santé de proximité.

C'est facile, il suffit juste de pousser la porte, et nous mettons nos compétences à votre service pour vous aider, vous rassurer, répondre à vos questions.

 

Il n'y a jamais de questions bêtes en matière de santé. Alors posez-les nous !

 

C'est notre métier…

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

DERNIERS COMMENTAIRES

alassalle - le 04/08/2017 dans "Apprendre à contrôler sa peur de l'avion"
J'avais jamais fais la différence entre peur et phobie, c'est bon à savoir ! J'avais découvert les racines de la peur
poplie - le 03/08/2017 dans "Rhinite allergique et rhume des foins : conseils p..."
Bonjour, Quelles sont vos sources concernant l'efficacité des antihistaminiques H1 le matin? Car
Calmette - le 05/05/2017 dans "Quand les médicaments sont absents des pharmacies"
Nouvelle grave pénurie annoncée de BCG intravésical Depuis 2012 on connait la pénurie d’un médicament qui est le