Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog ma santé au quotidienLe patient de la semaine : le vaccin contre la grippe

Ma santé au quotidien

Le patient de la semaine : le vaccin contre la grippe

[ Publié le 12 octobre 2016 ]

vaccin-grippe

Cette année, je ne sais pourquoi, les laboratoires ont eu du retard dans la livraison des vaccins anti-grippe. Du moins, dans ma pharmacie.

Chaque année, nous passons pourtant nos commandes au printemps et préparons à l'automne beaucoup de place dans nos frigos super-tip-top-à-alarme-dernier-cri.

Nous étions  la veille de la campagne de vaccination et nous n'avions toujours pas la livraison des vaccins malgré les promesses du fabricant.

 


Jeudi matin 6 octobre, le défilé commence. On m'hèle depuis la porte : « Alors vous l'avez ?».

On m'apostrophe depuis le rayon bébé : « Alors, il est rentré ? ».

On me coupe en pleine discussion : « Désolé, c'est juste pour savoir si vous l'avez reçu ? ».

Moi : « Non, je l'attends ! ».

 

14h30 : le voilà ! Un magnifique carton, bien blanc, bien froid. C'est la livraison tant attendue !

Le vaccin contre la grippe est donc enfin arrivé.

Le 6 octobre 2016,  avec quelques heures de retard, la campagne de vaccination de la Sécurité Sociale contre la grippe saisonnière a pu débuter.

 

Où trouver le vaccin contre la grippe ?

En pharmacie bien-sûr.

Attention : les doses homéopathiques de la souche du vaccin nommées « influenzinum » ne sont pas un véritable vaccin d'un point de vue scientifique.

 

A quel prix ?

Un vaccin contre la grippe peut être acheté sans ordonnance. Il coûte 6,10 euros.

Il est pris en charge à 100 % par l'assurance maladie pour les personnes à risque.

 

A quoi sert le papier « bleu » reçu par la Poste de la part de la Sécurité sociale ?

C'est une invitation de votre assurance maladie à vous faire vacciner. En effet, vous appartenez à une population à risque de complications.

 

  • Si c'est la première fois, vous devez d'abord voir votre médecin qui tamponnera le bon après avoir vérifié que vous ne présentez pas de contre-indications. Ensuite rapportez ce bon à votre pharmacien qui vous délivrera le vaccin gratuitement.
  • Si ce n'est pas la première fois que vous vous faites vacciner, pas besoin de consulter votre médecin. Allez retirer directement le vaccin à la pharmacie, et allez vous faire vacciner par une infirmière.

 

A la pharmacie ; pensez à apporter le bon de prise en charge, mais aussi votre carte vitale.

 

Comment conserver le vaccin contre la grippe ?

Au frigo, entre 2° et 8°. Soit dans la porte, soit en bas du frigo.

Eviter de le coller contre la paroi du fond où il risque de congeler et donc d'être inefficace.

Respecter la chaîne du froid entre la pharmacie et le domicile. Ne traînez pas en route...

 

Qui est concerné par le vaccin anti-grippe ?

Tous ceux qui veulent se protéger de la grippe, en particulier les sujets présentant un risque élevé de complications associées.

Mais aussi tous ceux qui souhaitent protéger leur entourage :

  • le personnel de santé, afin de protéger les patients ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes fragiles : diabétiques, immuno-déprimées (greffe, anticancéreux, VIH…), asthmatiques, ayant des cardiopathies, les insuffisants respiratoires, rénaux ou hépathiques, les personnes atteintes de la mucoviscidose, les patients hémodialysés, etc. ;
  • les personnes âgées de plus de 65 ans ; 
  • l'entourage d'un nourrisson de moins de 6 moins ayant des facteurs de risque grave : bébés prématurés, ou souffrant d’une pathologie pulmonaire, neurologique etc.

La vaccination contre la grippe est recommandée chez la femme enceinte, quel que soit le trimestre. Elle est préconisée pour diminuer le risque d'avortement ou d'accouchement prématuré.

 C'est un vaccin inactivé, c'est-à-dire mort. Il n'y a pas de risque pour le bébé.

 

Quand se faire vacciner contre la grippe ?

Maintenant ! C'est le bon moment, au début de l'automne. Il faut environ une quinzaine de jours au corps pour fabriquer des anti-corps après une vaccination. Et la grippe sévit entre octobre et mars.

Le vaccin est à renouveler chaque année. Le virus de la grippe mute un peu chaque année, la composition du vaccin est donc adaptée tous les ans en fonction de la forme de virus la plus susceptible de circuler.

L'immunité post-vaccinale est variable, mais elle est en général de 6 à 12 mois.

On repoussera de quelques jours la vaccination en cas de maladie infectieuse ou de fièvre.

 

Pourquoi se faire vacciner contre la grippe ?

La grippe peut être responsable de complications (otites, surinfection pulmonaire, pneumopathie…), d'aggravation de la maladie chronique déjà présente (diabète, BPCO…), d'hospitalisation, parfois de décès.

La vaccination reste le meilleur moyen de s'en prémunir.

 

Le vaccin de la grippe entraine-t-il des effets secondaires ?

Ils sont peu nombreux, bénins et de courte durée (12 à 48 heures) : douleur, inflammation locale, parfois fièvre modérée, myalgies, maux de tête. Si besoin, prenez un peu de paracétamol.

Le vaccin contre la grippe est contre-indiqué en cas d'allergie vraie aux protéines d'œuf (exceptionnelle) et aux protéines de poulet.

En effet, les virus sont cultivés sur œufs de poule avant d'être inactivés.

 

Une dernière précision : sauf exception, il n'y a pas d'adjuvant dans les vaccins antigrippaux commercialisés en France.

 

DERNIERS COMMENTAIRES

alassalle - le 04/08/2017 dans "Apprendre à contrôler sa peur de l'avion"
J'avais jamais fais la différence entre peur et phobie, c'est bon à savoir ! J'avais découvert les racines de la peur
poplie - le 03/08/2017 dans "Rhinite allergique et rhume des foins : conseils p..."
Bonjour, Quelles sont vos sources concernant l'efficacité des antihistaminiques H1 le matin? Car
Calmette - le 05/05/2017 dans "Quand les médicaments sont absents des pharmacies"
Nouvelle grave pénurie annoncée de BCG intravésical Depuis 2012 on connait la pénurie d’un médicament qui est le