Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog ma santé au quotidienLe pansement connecté

Ma santé au quotidien

Le pansement connecté

[ Publié le 28 novembre 2017 ]

pansement_connecte

Parmi les évolutions technologiques et sociétales, l’e-santé se développe et entre progressivement dans nos habitudes et dans nos mœurs. Mais de là à imaginer un pansement intelligent, connecté à un smartphone… Eh bien si, il sera peut-être commercialisé dans les prochaines années !

 

Soigner les plaies chroniques et favoriser la cicatrisation

Il semble que les problèmes de plaies chroniques rencontrés en particulier chez les diabétiques, de plus en plus nombreux avec les problèmes d’obésité et d’alimentation, représentent un défi face à une prévalence croissante de ces plaies qui ne cicatrisent pas.

 

Défi qu’une équipe de l'Université du Nebraska-Lincoln, d'Harvard et du MIT, a relevé en menant des recherches sur un pansement thérapeutique à libération contrôlée par smartphone.

Sont concernés certes les diabétiques mais également les personnes alitées sur du long terme avec des problèmes d’escarres ainsi que nombre de personnes handicapées qui souffrent de ces plaies chroniques.

 

Le pansement connecté

Le dispositif, constitué de fibres électro-conductrices et d’un gel, le tout relié à un microcontrôleur de la taille d'un timbre-poste, parviendrait à libérer de petites quantités d'antibiotiques, d'analgésiques ou d'autres molécules thérapeutiques, sur une zone spécifique de la plaie et à un moment donné, le tout étant déclenché par un smartphone (ou par un autre périphérique sans fil).

 

Ce pansement révolutionnaire permettrait donc non seulement de contrôler la dose et le moment de délivrance du principe actif mais également de le personnaliser en fonction de l’évolution de la plaie, ce qui améliorerait considérablement le processus de cicatrisation, si l’on en croit l’équipe de chercheurs. Des tests sur des souris révèlent une réparation des tissus trois fois plus rapide.

 

De plus, un tel procédé ouvre des possibles considérables comme incorporer au dispositif des capteurs pouvant mesurer le glucose, le pH et d'autres indicateurs cutanés liés à la santé.

 

En conclusion, si certains objets connectés peuvent paraitre parfois un rien superflus (et ils sont alors très souvent relégués dans les tiroirs après quelques mois d’utilisation), ce type de technologie présage une efficacité et une simplification de quelques « plaies » de nos sociétés d’aujourd’hui.

DERNIERS COMMENTAIRES

Séverine Souraud - le 07/12/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Bonjour, Malheureusement les médicaments manquants en officine sont devenus notre quotidien, et l'on en ignore le plus
beru40 - le 05/12/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Bonjour, Je suis allergique à la crème dépilatoire Veet n'en déplaise au labo qui pense que c'est une vue de l'esprit
Séverine Souraud - le 14/10/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Merci pour cette information. je ne connaissais pas le SF2h. Il est vrai que l'officine est bien loin du milieu
annelyse - le 11/10/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Les recommandations sur la toilette pré opératoire de la sf2h indique qu'on ne peut pas recommandé préférentiellement