Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog ma santé au quotidienBoites de médicaments génériques : comment éviter les erreurs ?

Ma santé au quotidien

Boites de médicaments génériques : comment éviter les erreurs ?

[ Publié le 1 mars 2017 ]

medicaments-generiques

Quand les boites de médicaments génériques se ressemblent, cela peut être source de confusion, donc d'erreur médicamenteuse. Observer l'emballage, repérer la dénomination commune internationale (DCI), bien gérer les prises de médicaments : voici quelques conseils pour éviter de se tromper.

Voici le cas de comptoir qui m'a inspiré ce billet : une gentille grand-mère qui prend soin de toute sa maisonnée. Pour rendre service, elle vient chercher le traitement de son gendre, de sa fille et de ses petites filles. Ces dernières sont jumelles.

 

Elles ont toutes les deux un traitement pour l'acné. L'une a de la tolexine. L'autre, moins chanceuse, a besoin d'un traitement beaucoup plus agressif à base d'isotrétinoïne. Ce traitement nécessite certaines précautions : une contraception efficace parce que tératogène, des bilans sanguins, etc. Je prépare les deux ordonnances.

Et là, oh surprise ! Par le hasard des ruptures de stock, les aléas du choix du titulaire, les deux traitements contre l'acné des jumelles ont des emballages quasiment identiques. Tous les deux sont du même laboratoire, de couleur orange et du même gabarit. Le risque de confusion est grand !

 

Je prends donc mon plus gros marqueur, et j'écris bien lisiblement les prénoms des jumelles sur les emballages.  Ce soir elles ne se tromperont pas. Je pourrai dormir tranquille…

Après avoir râlé contre ces laboratoires qui uniformisent tout parce que c'est plus joli ! Quelle bêtise !

 

Afin d'appliquer le dispositif « tiers-payant contre générique », votre pharmacien peut substituer un médicament par son générique. Un médicament générique est une copie du médicament de référence. L'ordonnance peut comporter plusieurs génériques.

Voici quelques conseils au patient pour éviter les erreurs médicamenteuses :

 

Observer attentivement la boite du médicament générique

Attention à ne pas confondre deux médicaments génériques dont les boîtes se ressemblent.

  • Repérer la DCI (Dénomination Commune Internationale) :

c'est le nom chimique international de la substance active du médicament. La sonorité finale (le suffixe) de la DCI nous donne une information sur sa famille chimique. Esoméprazole, oméprazole, rabéprazole appartiennent à la même famille par exemple.  Ce nom peut donc vous paraître compliqué à retenir.

Afin de sécuriser les prescriptions, et favoriser le bon usage des patients, depuis janvier 2015, la prescription en DCI est obligatoire.

 

Exception : quelques génériques ne mentionnent pas la DCI en grosses lettres, mais un nom de marque suivi de « Gé ». La DCI est alors indiquée en petit caractère. Exemple : Antarène Gé est le générique de Nureflex®, il contient de l'ibuprofène (DCI).

 

  • Repérer le dosage, et le nom du laboratoire pharmaceutique.

Deux mêmes génériques de deux laboratoires concurrents pourront avoir des emballages de couleurs, de formats différents, voire des comprimés différents. Mais ils mentionneront la même DCI et le même dosage (excepté quelques très rares exceptions).

Un médicament générique a la même DCI et le même dosage que son médicament référence, appelé médicament « princeps ».

 

Conserver l’ordonnance

Le pharmacien note sur l'ordonnance la DCI en face de chaque princeps qu'il a substitué. En cas de doute, ou de trou de mémoire, référez-vous à l'ordonnance.

 

Demander de l'aide à votre pharmacien

Si vous débutez un nouveau traitement ou si vous craignez de vous tromper, demandez au pharmacien - s'il ne l'a pas déjà fait - de noter sur la boîte le nom du princeps ainsi que le nombre de prises.

Avec l'aide de votre pharmacien, il est indispensable de bien identifier votre nouveau traitement.

 

Éviter d'entamer plusieurs boites en même temps

Faites le tri dans vos réserves.

Terminez la boîte en cours avant d'en entamer une nouvelle.

Ne sortez pas les plaquettes des emballages pour mélanger le tout dans une seule boîte.

Conservez les notices.

Attention à ne pas continuer à prendre le princeps et le générique en même temps.

 

Ne pas se fier seulement à la couleur du comprimé

La forme, la taille, la couleur, l'aspect, le mode d'administration d'un comprimé peuvent varier entre le médicament princeps et le générique, et entre deux génériques.

Attention à ne pas se tromper de comprimé parce que son aspect a changé.

 

Fréquenter votre pharmacie habituelle pour avoir le même laboratoire générique à chaque renouvellement d'un traitement chronique

Il existe de nombreux laboratoires de génériques. Votre pharmacien en a sélectionné un ou deux qu'il a référencé. Ainsi il délivre de préférence à chaque renouvellement le même laboratoire pharmaceutique. Parfois pour des raisons de rupture de stock, il peut être amené à changer ; il n'y a pas de soucis pour les patients.

 

Erreur médicamenteuse : comment réagir ?

Une erreur de prise d'un médicament n'est jamais anodine. Vous pouvez être en danger.

Il faut appeler sans tarder votre médecin traitant, le  Samu (15) ou le centre antipoison en étant le plus précis possible : donner le nom du médicament absorbé, le dosage, la quantité ingérée pendant les dernières 24 heures, les horaires des prises, etc. Ils vous indiqueront la conduite à tenir.

Signalez de suite toute erreur à votre pharmacien, ou à votre médecin. Une erreur de médicament est toujours à prendre au sérieux.

ECHANGER

DERNIERS COMMENTAIRES

Séverine Souraud - le 07/12/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Bonjour, Malheureusement les médicaments manquants en officine sont devenus notre quotidien, et l'on en ignore le plus
beru40 - le 05/12/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Bonjour, Je suis allergique à la crème dépilatoire Veet n'en déplaise au labo qui pense que c'est une vue de l'esprit
Séverine Souraud - le 14/10/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Merci pour cette information. je ne connaissais pas le SF2h. Il est vrai que l'officine est bien loin du milieu
annelyse - le 11/10/2017 dans "Douche pré opératoire : conseils pour bien se prép..."
Les recommandations sur la toilette pré opératoire de la sf2h indique qu'on ne peut pas recommandé préférentiellement