Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog ma santé au quotidien5 conseils pour aménager votre salle de bain

Ma santé au quotidien

5 conseils pour aménager votre salle de bain

[ Publié le 21 juin 2017 ]

amenagement-salle-de-bain

Si vous avez lu mon billet « Rendre un logement accessible pour une personne à mobilité réduite : les pièges à éviter », vous avez saisi l'importance d'un habitat adapté. Qui veut vivre chez soi longtemps, aménage son logement !
Pour avoir visité de nombreux domiciles, je peux vous assurer que les bases de la sécurité sont trop souvent négligées dans les salles de bains. Saviez-vous que 10% des chutes qui ont lieu par an en France se passent dans la salle de bain ?
Je vous propose une liste de cinq conseils essentiels à suivre sans modération.

 

Conseil n°1 : je limite les zones humides

Une sortie de douche sur un sol humide et c'est la glissade assurée : votre sol devient une véritable patinoire. Il est primordial de limiter ces zones humides en installant des parois de douche.

Vous éviterez ainsi les projections d'eau sur le sol.

Douche, baignoire, en angle ou même ronde : des systèmes existent pour chaque situation.

Le rideau, bien que moins coûteux, offre moins de retenue d'eau et peut même être dangereux s'il traîne au sol.

 

Conseil n°2 : je sécurise mes déplacements

Cela vous semble évident ?

Visualisez votre salle de bain, vos déplacements en sortant de la douche : qu'y a-t-il sous vos pieds mouillés ? Combien de pas faites-vous pour attraper votre serviette ? Avez-vous un endroit fiable où vous tenir ?

Adoptez les bons réflexes : un simple tapis anti dérapant en sortie de douche, ou mieux un revêtement anti dérapant au sol, éliminent le risque de glissade.

Vous en profiterez pour vous sécher dans cette zone afin d'éviter de répandre de l'eau dans toute la pièce.

Placez des barres d'appui sur les passages stratégiques d'accès à l'entrée et à la sortie de douche, de la douche au lavabo et à côté des toilettes. Bien fixées au mur, elles seront gage de sécurité en cas de déséquilibre et elles pourront même faire office de porte-serviettes !

 

Conseil n°3 : je m'autorise une toilette en position assise

Vous n'êtes pas obligé d'avoir des troubles de la marche ou un autre handicap pour vous autoriser une douche en position assise.

La douche doit rester un moment de détente et la position assise peut vous apporter un confort supplémentaire.

Le nec plus ultra est alors de pouvoir se laver les dessous de pieds sans avoir l'air d'un héron déséquilibré.

Si vous utilisez une douche, un siège escamotable ou un simple tabouret de douche feront l'affaire.

Si vous avez une baignoire, l'enjamber pour y entrer peut commencer à être difficile pour vous. Des solutions simples existent : le duo planche de bain/barre d'appui vous sécurisera en vous permettant de continuer à apprécier le plaisir d'une douche.

 salle-de-bain

 

Et si vous êtes un adepte de la toilette au lavabo, placez une chaise devant le poste de toilette, vous serez plus à l'aise pour vous déshabiller. Installez un grand miroir pour vous voir assis comme debout.

 

Conseil n°4 : j'opte pour une robinetterie fonctionnelle et sécuritaire

Mon coup de colère : les brûlures accidentelles liées à une robinetterie obsolète.

Cela ne devrait plus avoir lieu et pourtant... Il y a quelques mois, j'ai reçu en rééducation Mme D., brûlée au 3ème degré sur les deux jambes : son chauffe-eau dysfonctionnait !

J'ai aussi vu le jeune M., âgé d'à peine 5 ans, qui jouait tout seul dans la baignoire et qui a ajouté de l'eau brûlante, s'ébouillantant immédiatement le torse.

Faites installer un mitigeur thermostatique sur toutes vos robinetteries, l'eau sortira toujours à la même température, évitant ainsi ces accidents intolérables.

De plus vous pouvez choisir une forme de levier ergonomique qui demande peu de force de manipulation, avec des mains savonneuses il est difficile de manœuvrer les robinets.

Dès aujourd'hui vérifiez les robinetteries chez vous et chez vos proches, un accident est si vite arrivé !;

 

Conseil n°5 : je fais appel à un professionnel de l'accessibilité

Vous avancez en âge et sentez que votre équilibre, votre capacité à enjamber la baignoire ou à vous relever à l'intérieur de celle-ci devient scabreux ? D'ailleurs, il vous est déjà arrivé de vous rattraper in extremis n’est-ce pas ?

Vous avez alors accusé un « pépin de santé » (prothèse, accident ischémique transitoire, vertige). Il est sans doute temps d’admettre la vérité.

Vos enfants  vous incitent à exécuter des travaux de rénovation et d'accessibilité dans votre salle de bain pour vous sécuriser et les rassurer ?

 

Surtout ne vous lancez pas seul dans cette aventure.

Faites appel à un professionnel de l'accessibilité : l'ergothérapeute. Celui-ci vous accompagnera dans le choix des modifications à apporter à votre salle de bain. Il tiendra compte de vos habitudes de vie et de vos goûts pour vous proposer un projet le plus respectueux de votre demande et le plus proche de ce qui vous convient en terme de fonctionnalités et de sécurité.

De plus, en fonction de votre âge, de vos ressources, du degré de handicap, il pourra vous accompagner pour argumenter un dossier de demande de subventions si vous êtes éligibles.

DERNIERS COMMENTAIRES

alassalle - le 04/08/2017 dans "Apprendre à contrôler sa peur de l'avion"
J'avais jamais fais la différence entre peur et phobie, c'est bon à savoir ! J'avais découvert les racines de la peur
poplie - le 03/08/2017 dans "Rhinite allergique et rhume des foins : conseils p..."
Bonjour, Quelles sont vos sources concernant l'efficacité des antihistaminiques H1 le matin? Car
Calmette - le 05/05/2017 dans "Quand les médicaments sont absents des pharmacies"
Nouvelle grave pénurie annoncée de BCG intravésical Depuis 2012 on connait la pénurie d’un médicament qui est le