Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog la vie secrète d'un médecin ordinaireAprès une nuit de garde... (bis)

La vie secrète d'un médecin ordinaire

Après une nuit de garde... (bis)

[ Publié le 8 juin 2017 ]

vignette_garde_bis

Il est 13h passé lorsque, dépitée par une nuit de garde peu gratifiante, j’atteins le jardin du Topinambour en trainant la patte. Laborieusement, les yeux cernés, les cheveux en bataille, je m’assieds sur un plaid pour partager avec les autres un pique-nique de mariage. Armée d’un verre de vin blanc, je m’apprête à noyer mon désespoir pour oublier cette phrase qui raisonne encore « Vous feriez-mieux de changer de métier et d’aller vendre des cacahuètes !»…

Apre s une garde bis 1

- Bonjour, vous êtes Lanie Scope ?

 

- Heu, oui, pourquoi ?

 

- Enchantée ! Je suis la maman de Rodrigue, je n’ai qu’un mot à vous dire, merci ! Si vous n’aviez pas été là, qui sait si Rodrigue s’en serait sorti. Et puis c’est aussi son AVC qui les a décidés à se marier. Après toutes ces années de vie en concubinage, ils ont vraiment pris conscience de la fragilité de la vie…

 

 - Heu, oui, de rien… En fait, je n’ai fait qu’appeler les secours, vous savez…

 

- Teu teu teu mais non ! Vous avez fait le diagnostic, vous avez appelé les secours, vous avez instauré le traitement immédiatement et puis vous l’avez accompagné à l’hôpital, je ne l’oublierai jamais, sachez-le. Bien, je vous laisse profiter du soleil..

 

Quelques secondes plus tard, c’est au tour de la maman d’Aimée, la mariée :

- Ah Lanie, je voulais te dire, je suis vraiment contente que tu sois venue. Sais-tu que tu as fait naître une vocation chez Félicien ? Il veut être urgentiste, désormais. Ça l’a beaucoup marqué, tu sais,  ce qui c’est passé cet été. Ton intervention, les pompiers, l’hospitalisation… Il nous a dit : « mon grand-père est mort dans la montagne sans que personne ne puisse le sauver. Moi, j’ai eu la chance que mon père soit sauvé. Alors à mon tour, je veux pouvoir la même chose. Sais-tu qu’il a fait son stage de seconde aux urgences aux dernières vacances ? »

 

Un peu gênée :

- Ah, oui ? C’est chouette. Enfin, moi, vous savez, je n’ai fait que mon boulot… Je…

 

Interrompu par le frère d’Aimée :

-  Ah Lanie, je te cherchais. Nous sommes vraiment contents que tu sois venue. On a eu si peur pour Rodrigue cet été. Et nous voilà aujourd’hui tous réunis. C’est incroyable, non ? Tu veux un cannelé fait maison ?

Apre s une garde bis 2

C’est comme ça que la famille de Rodrigue a pansé mes maux, dissipé mes doutes, atténué mon dépit à coups de cannelés, de verres de vin blanc et de sourires reconnaissants, me rappelant pourquoi je fais ce métier.

NOTRE EXPERT

contact lanie scope

  • Dr Lanie Scope, urgentiste