Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog du Professeur LALAUBoire (de l'alcool) ou ne pas grossir ?

Une réflexion sur l'équilibre alimentaire

Boire (de l'alcool) ou ne pas grossir ?

[ Publié le 14 juin 2017 ]

boire-biere-calories

Je complète mon propos de la semaine dernière, relatif à la consommation d’alcool, pour soulever la question suivante : comment se fait-il que les « bons buveurs de bière » développent volontiers un « gros ventre », tandis que les sujets véritablement alcooliques, eux, sont plutôt malingres ?

 

De l’homme de Cro-Magnon à l’homme de Kronenbourg

Telle peut être, en effet, la caricature de l’évolution de l’homme.
De fait, je ne pense pas que l’homme de Cro-Magnon ait pu développer, ait eu le temps de développer dans sa courte vie une obésité. Pas de frigidaire pour entasser les fromages plutôt gras et un pack de bière, pas de resto kebab à l’horizon…
Tandis que l’amateur de frites avec une bière, puis d’une bière avec des frites, développera volontiers – je ne l’apprends à personne – une « bonne bedaine ».

 

Les calories : chaud devant…

Il y aura donc deux choses à considérer dans la prise de poids avec la consommation de bières (au pluriel) :

  • La teneur en calories de l’alcool, en tant que tel ;
  • Et la teneur en calories… de l’alimentation du buveur de bière.

Plus précisément, s’agissant de la bière, il faut prendre en compte l’apport de calories lié à l’alcool et aussi le fait que la bière a une teneur significative en glucides : environ 45 grammes par litre (soit l’équivalent de 9 morceaux de sucre).
- Oui, mais ceci dit, ça représente quoi, au bout du compte, au bout du comptoir, comparativement aux autres boissons alcoolisées ?
J’y viens…

 

Le compte (des calories) est bon ?

Voyons donc voir la teneur en calories de tous les alcools, tout alcool confondu.
And the winner is : l’absinthe.
And the looser is : le cidre (au demeurant sucré lui aussi).
En fait, cela n’est pas vraiment vrai. Enfin si, c’est vrai pour un même volume de boisson alcoolisée ; mais non, si l’on considère cette fois le volume… de ce qui est bu.
Et j’ose espérer que ce n’est pas la même chose, pour l’absinthe et le cidre !
En fait, en diététique, on considère que c’est pratiquement pareil, que c’est pareil en pratique clinique : on compte grosso modo le même nombre de calories par verre de boissons alcoolisée.
Pourquoi ? Parce que le verre, pour la bière, c’est un grand verre ; et le verre, pour l’absinthe, c’est un… tout petit verre.
De fait le volume servi, c’est un grand verre pour la bière à 5° ; un verre moyen pour le vin à 11-12° ; un petit verre pour le Porto, qui titre pratiquement à 20° ; et un tout petit verre pour l’alcool fort, à 40°. Et au bout du compte, nous, en nutrition, nous faisons donc une équivalence : pratiquement 80 à 100 calories par verre d’alcool, tout alcool confondu.

 

Oui, mais alors, le « gros ventre » ?

Oui, comment, si chaque verre apporte à peu près la même quantité d’alcool, et que l’alcool apporte toujours 7 calories par gramme (c’est 4 pour les glucides et les protéines, et 9 pour les lipides) ?
Et la réponse est : l’organisme oxyde (= élimine) toujours les calories issues de l’alcool.
- Ben alors, à ce moment-là, on ne prendrait jamais de poids (faudrait savoir !) ?
- Ben si !
- ???
- Ben si, parce que pendant que l’organisme élimine les calories de l’alcool, il ne peut pas éliminer dans le même temps les calories issues des graisses. Na !
Pour le dire autrement, l’élimination des calories de l’alcool est priorisée, et si vous ne mangez rien de riche à côté, si vous ne buvez que de l’alcool (ce qui n’est pas conseillé !), eh bien vous ne prendrez pas de poids.
Et c’est pour cette raison que les sujets alcooliques sont plutôt malingres, ou même dénutris.

 

Dans le port d’Amsterdam,
Tandis que si vous buvez de la bière et que vous mangez des frites (« des frites/Que leurs grosses mains invitent/A revenir en plus » : J. Brel), eh bien là, vous stockez pour l’hiver…

NOTRE EXPERT

Photo-Dr-Lalau

  • Jean-Daniel Lalau, nutritionniste

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

DERNIERS COMMENTAIRES

Pas de commentaire trouvé.