Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog de Cécile Marie MAGDELAINESurpoids et obésité : un marché qui pèse lourd

La diététique au coeur des pratiques alimentaires

Surpoids et obésité : un marché qui pèse lourd

[ Publié le 14 décembre 2017 ]

surpoids-obesite-cher

Le marché du surpoids et de l’obésité rapporte de l’argent. Beaucoup d’argent. C’est un marché qui pèse plus lourd que les kilos à perdre. Livres, coaching, vente de repas ou de substituts de repas, pilules « brûle graisse » rapportent énormément.

Malheureusement les belles promesses de perte de poids se transforment souvent en perte d’argent. Eux vous annoncent « vous allez perdre X kilo » et je vous assure que vous allez d’abord perdre X euros.

 


Le printemps est traditionnellement une saison faste pour cette activité commerciale. Mais comme le marché est juteux, il fallait le proposer à un autre moment de l’année. L’avant fêtes de fin d’année tombe à pic ! On vous invite donc gentiment, avant les fêtes de fin d’année, à dépenser beaucoup, pour perdre vos espoirs, une partie de votre budget pour les fêtes et pas forcément des kilos.

Et comme vous aurez pris un ou deux kilos avec les repas de fêtes, vous serez tenté de prolonger les commandes et les achats de ce type de produits au mois de janvier. Entre janvier et juin, les portes de l’été, il y a juste six mois !

 

Les repas « prêts à consommer » livrés à domicile

La formule est attirante. Ils le disent : ils ont tous perdus beaucoup de poids en peu de temps. Par contre la publicité ne nous dit pas comment ces personnes mangeaient avant. J’ai fait quelques simulations de commande sur le net. La somme à payer pour les kilos à perdre est énorme. Et cette estimation ne vaut que pour une seule personne. Pendant que vous mangez votre « cher » repas équilibré, que mange le reste de la famille ?

 

Ainsi comptez entre 160 et 190 euros pour tester les repas pendant une semaine. Si vous commandez un mois de repas, c’est environ 500 euros selon la formule choisie. Si vous vous engagez pour six mois, cela vous fera une petite facture de 1915 à 2275 euros.

Aviez-vous fait ce joli calcul ? Vous peut être pas, mais les services commerciaux de ces entreprises l’on fait, c’est certain.

Cela pourrait être votre cadeau de Noël, de Saint-Valentin ou de fête des mères ou pères. Mais franchement, entre une série de repas qui vous isole des repas familiaux et un magnifique voyage au bout du monde, mon choix est vite fait !

Les personnes que je rencontre et qui veulent perdre du poids mettent souvent en avant l’argument suivant : manger équilibré coûte cher.  Mais pour perdre du poids il n’est pas nécessaire d’acheter du poisson à vingt-cinq euros le kilo ou des légumes à cinq euros le kilo !

Ce type d’entreprise ne peut que vous donner raison. Elles s’appuient également sur un de nos comportements d’acheteur : nous avons tendance à penser qu’un produit ou service vendu plus cher est forcément meilleur. Je vous laisse méditer ; vous connaissez ma position à ce sujet.

D’autres sites peinent un peu plus à afficher les tarifs ou alors annoncent un « à partir de … » (aux alentours de 55 euros dans ce cas) trop évasif à mon goût. On veut d’abord vous inciter à faire votre bilan et à donner des informations personnelles.

On vous montre une assiette bien pleine et une boite de plat préparé à côté pesant 270 g… Mais ne vous y trompez pas : je pense sérieusement que le volume de l’assiette est bien plus important que ce qu’il y a dans cette potion bien emballée.

 

Les substituts de repas

Ils sont généralement hyper protéinés. On les trouve sous forme de poudres à diluer, de barres, de crèmes dessert, de milkshakes, de repas à boire, de soupes, de plats complets, de salades composées, de flans de légumes ou de pâtes hyper protéinés, etc. Tout sauf un vrai repas !

En les adoptant, vous ne mangerez plus les mêmes plats que les personnes qui partagent votre table : vous perdrez le côté social et convivial des repas.

Parfois, la personne qui consomme un substitut de repas ne se met même plus à table avec les autres membres de sa famille.

Quant au coût de ces substituts, je préfère ne pas en parler…

 

Les livres de régime

En cherchant « livre régime maigrir » sur un grand site de vente en ligne, j’obtiens au minimum seize références de livres. Sur le site d’une grand enseigne culturelle, on nous propose dix pages de vingt livres chacune ! Même si quelques livres apparaissent deux fois, nous sommes à presque 200 livres proposés sur les régimes et le souhait de maigrir. On trouve de tout : celui qui prône le jeûne, le régime sans régime, le régime hyper protéiné, la formule miracle du Dr Machin (avec la jolie photo), etc.

 

Les pilules et les boissons « miracles »

Il y a les « brule graisse », les « coupe faim », les gélules qui réduisent l’absorption des graisses, entre autres. On trouve à tous les prix mais ces produits restent très chers.

 

Le coaching pour maigrir

J’ai trouvé de nombreux site mais il faut montrer « patte blanche » avant d’avoir un tarif. Bref vous donnerez beaucoup (trop) d’informations personnelles avant d’avoir une indication de prix. Plus cher qu’un kilo de poisson frais (et toc !).

 

Une personne connue comme ambassadeur

Certaines marques usent de l’image d’une personne connue pour vanter les mérites de leurs produits. Ce qui m’interpelle, c’est que ces mêmes personnes ont toujours été mince : où est la pertinence de prendre un tel traitement dans ce cas ? Et comment leur image peut-elle prouver son efficacité ? On n’a jamais vu de Miss être obèse à ce que je sache. Est-ce qu’elles savent ce que c’est que de souffrir avec 120 kg à porter et le regard des gens à supporter ?

 

Souhaitez-vous vraiment continuer à perdre autant d’euros ? Croyez-moi le seul qui s’en trouvera allégé, c’est votre porte-monnaie.

 

Je vous laisse méditer !

NOTRE EXPERT

Cecile-Marie Magdelaine

  • Cécile Marie-Magdelaine, diététicienne

DERNIERS COMMENTAIRES

Pas de commentaire trouvé.