Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog de Cécile Marie MAGDELAINEQue manger pour se remettre des fêtes ?

La diététique au coeur des pratiques alimentaires

Que manger pour se remettre des fêtes ?

[ Publié le 4 janvier 2018 ]

repas-alimentation

Les fêtes de fin d’année viennent de s’achever. Nous avons ri, peu dormi mais surtout bien mangé et bien bu. Ballonnements, remontées acides, sensations de lourdeur, difficultés à digérer : nos organismes nous signalent gentiment un « trop plein ».

Les repas qui suivent les fêtes de fin d’année sont l’occasion de manger léger afin de ne plus ressentir cette sensation de pesanteur.

Même si certains d’entre nous sont encore en vacances, un retour aux repas légers est nécessaire. Voici quelques conseils diététiques pour « l’après fêtes ».

Eviter l’alcool

On oublie pendant un temps les apéritifs et le vin à table. On peut garder les apéritifs très  occasionnels mais le reste du temps je vous conseille de boire de l’eau, plate ou gazeuse et tout au long de la journée.

Vous pouvez aussi boire du thé, du rooibos ou des infusions d’autres  plantes. On trouve aussi au détail, dans les boutiques de thé, des mélanges fleuris et fruités qui sont délicieux.

 

Lever le pied sur les produits grignotés à l’apéro

Pas d’alcool à l’apéro, vous me direz que l’on peut consommer un jus de tomate : bonne idée ! Mais tous les aliments qui ont l’habitude de trôner sur les tables lors de l’apéritif sont riches en graisses et en sel. Alors attention aux chips, crackers, cacahuètes, noix de cajou, etc. Le plus facile reste encore de réduire les apéritifs.

 

Réduire la consommation de matières grasses et d’aliments gras

Le groupe d’aliments des « matières grasses » comprend : le beurre, les huiles, les margarines, la graisse de canard ou d’oie, la crème fraîche, etc.

Je vous invite à avoir une consommation adaptée et sans excès. Pour la grande majorité d’entre nous, cela équivaut à 10 g. de beurre par jour (portion bien souvent consommée au petit déjeuner) et à une cuillère à soupe d’huile par repas et par personne pour les vinaigrettes et les cuissons. Une cuillère à soupe d’huile pèse 10 g, quel que soit l’huile.

 

Il faut également limiter la consommation d’aliments riches en lipides (graisses). Les sauce grasses comme la mayonnaise, la sauce à la crème froide, les sauces chaudes riches en beurre et/ou en crème fraiche, les viandes grasses, les charcuteries, les pâtisseries salées ou sucrées : tous ces plats ont en commun qu’ils apportent beaucoup de graisses (lipides). Les repas trop riches en graisses ralentissent la digestion.

C’est pourquoi, je vous invite à :

  • consommer des viandes maigres, du poisson ;
  • éviter d’utiliser le beurre dans la cuisine, que ce soit en cuisson ou en rajout dans les plats ;
  • éviter les pâtisseries salées et sucrées (maximum une par semaine) ;
  • limiter la consommation de charcuteries froides et chaudes (maximum une par semaine) ;
  • faire des sauces sans beurre, ni crème fraiche ;
  • limiter la consommation de produits pré frits et frits : poissons panés, nuggets, cordons bleus, frites, roestis, etc.

 

Pensez aux soupes

C’est léger, facile à faire et facile à consommer. On peut utiliser tous les légumes et féculents que l’on aime. On peut même utiliser des restes de légumes ou féculents pour préparer des potages.

Je vais d’ailleurs écrire un billet avec des idées de potages ou soupes très prochainement. Mais vous trouverez déjà quelques idées de potages dans les billets suivants :

 

Pédale douce sur les produits sucrés

Bonbons, gâteaux, chocolats, boissons sucrés à outrance ne vous aideront pas. Il faut donc en limiter la consommation. C’est le conseil que nous donnons habituellement dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

 

De l’activité physique tous les jours

Pour un adulte, il est conseillé au minimum trente minutes de marche rapide par jour (ou équivalent). Pour les enfants et adolescents, il est conseillé une heure de marche rapide par jour (ou équivalent).

Nous sommes encore en période de vacances et le farniente au fond du canapé est fort tentant. Même si on garde des moments de cocooning sous le plaid, on peut mettre le nez dehors pendant trente minutes à une heure et faire une bonne marche.

 

Petites astuces pour une cuisine gourmande et légère

Nous avions publiés plusieurs billets sur ce thème. Certains sont plus spécifiques aux repas d’été mais les autres billets peuvent vous apporter des astuces à utiliser en ce moment.

Alors je vous invite à les consulter et bonne popote à tous !

 

 

Bonne année à tous !

Je vous souhaite mille gourmandises à consommer avec modération

NOTRE EXPERT

Cecile-Marie Magdelaine

  • Cécile Marie-Magdelaine, diététicienne

DERNIERS COMMENTAIRES

Pas de commentaire trouvé.