Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog de Cécile Marie MAGDELAINELa cours des délices

La diététique au coeur des pratiques alimentaires

La cours des délices

[ Publié le 12 octobre 2017 ]

cours-delices

C’est la semaine du goût, quoi de plus normal que de mettre en avant les aliments et plats délicieux, ceux que l’on aime et ceux que l’on a encore à découvrir !

Nous avons chacun notre « cours des délices », véritable voyage au cœur des souvenirs gustatifs, olfactifs et visuels. Je vous invite à écrire la vôtre et à découvrir la mienne. Elle vous donnera peut-être l’envie de découvrir d’autres saveurs.

Entre les saveurs du palais et celles des souvenirs, le bonheur est un joli lien.

Ma cours des délices, ce sont des aliments simples, des plats, mais aussi des moments autour d’un plat, des événements, des souvenirs où la nourriture est centrale.

Voyage dans la cours des délices de Cécile : c’est parti !

 

L’odeur du café 

Et encore mieux, un café dans une brasserie, en compagnie de personnes avec qui je suis bien !

C’est une odeur qui est pour moi réconfortante parce qu’elle présage de doux moments, des rires, la chaleur du café à boire mais aussi du café qui nous accueille et de la vie qui va avec. Un café, c’est du vivant à l’état pur ; ce sont aussi des tranches de vie.

 

Une « pasta party »

C’est convivial et pratiquement tout le monde aime les pâtes. Même avec un petit budget, on peut s’offrir ce plaisir. C’est aussi un repas facile à faire à l’improviste.

 

Du chocolat à tout moment de la journée

Les gens qui me connaissent savent que c’est mon péché mignon : dans la matinée, en fin de repas, en soirée, un bon chocolat noir ou au lait selon l’humeur du jour. J’en consomme mais j’en offre aussi beaucoup. Je viens même de trouver du chocolat 100% cacao, sans sucre et sans édulcorant. J’ai tout de suite pensé aux personnes diabétiques. J’en ai acheté une tablette pour y goûter mais je ne l’ai pas encore testée.

En hiver, j’adore un bon chocolat chaud à la cannelle. Je n’utilise que du cacao pur. C’est une boisson réconfortante et l’odeur de la cannelle a quelque chose d’apaisant.

 

Des crêpes avec une garniture sucrée

En dessert, au goûter, au petit déjeuner : nous sommes de gros consommateurs de crêpes à la maison. Je trouve que c’est un plat à partager : quand j’en fais, j’en offre aussi autour de moi. Petit cadeau pour satisfaire les palais et apaiser les estomacs !

 

Une galette de sarrasin garnie

La galette de sarrasin me suit depuis que je suis toute petite. J’ai toujours adoré ce plat. J’adore l’odeur de sarrasin qui se dégage pendant la cuisson.

 

Une bonne pizza

A partager, avec mille variantes : on peut même l’adapter version « végétarienne ». Il existe des pizzas dessert mais je n’ai pas encore testé.

 

Un apéro dinatoire

C’est convivial, on picore et on déguste plein de petites choses différentes. Par contre, c’est beaucoup de travail en préparation. J’aime l’ambiance décontractée des gens lors de ces repas dinatoires. On est confortablement installés dans le canapé, on papote, on passe du salé au sucré… C’est un repas qui laisse une certaine liberté aux convives : on mange ce que l’on veut, dans l’ordre que l’on veut.

 

La paëlla 

C’est un de mes plats préférés. Je me rends compte que je suis attachée aux « plats conviviaux ». Quand il y a un budget plus restreint, je fais aussi « la paëlla » du pauvre », avec une garniture moins onéreuse. Ce grand plat au milieu de la table, la couleur du riz, les parfums des épices et de l’ail : un régal ! Et le top du top pour moi : la paëlla dans le jardin en été et des gens heureux de ce moment autour de la table.

 

Une salade verte, un bon morceau de fromage et du très bon pain

Avec des produits de bonne qualité, c’est un délice. C’est encore meilleur si la vinaigrette est faite avec une huile de noix ou de noisette.

 

Des fruits de mer

Même quelques crevettes grises à l’apéro, j’adore. J’adapte selon mon budget parce que ce sont des produits d’un certain prix. Je fais mon plateau en « kit ». Par gourmandise, j’ai appris à ouvrir les huitres. Avec un bon pain de seigle….que du bonheur !
C’est aussi plein de souvenirs.

 

Un bon verre de vin

Un verre de bon vin pour accompagner un repas, c’est un plaisir que je m’accorde de temps à autre. Certes le vin est à boire avec modération mais il symbolise aussi la terre, le travail des hommes et des femmes pour offrir ce produit qui exige du temps, de la patience et l’amour du producteur pour son produit. Attention je vous parle bien de dégustation et non de surconsommation. Tout est dans le plaisir gustatif, et non dans l’abus.

 

Une bonne huile d’olives

Pour les mêmes motifs que je viens d’évoquer concernant le vin, l’huile d’olives est aussi pleine de promesses de soleil et de voyages gustatifs. Les huiles d’olives ont des goûts très différents. Il ne faut pas se contenter d’en goûter une seule. Faites une dégustation à la petite cuillère chez un producteur, vous comprendrez ce que je veux dire.

 

Un dessert aux pommes

J’aime l’odeur de la pomme cuite : elle est réconfortante et elle me rappelle l’odeur des pommes dans la cave de mon grand-père. Et puis je suis normande, alors les pommes c’est tout un poème.

Compote de pommes, tarte aux pommes, pomme cuite avec un plat salé, crumble aux pommes, pommes au four, à manger au couteau… La Elstar est ma préférée, avec des cerneaux de noix, c’est tellement bon !

 

Les tomates

J’en mange tous les jours en plein été et cet aliment me manque en hiver. J’adore l’odeur de la tige de la tomate. Pour moi la tomate, c’est un régal.

 

Du bon pain. Ou plutôt « les bons pains »

Craquant et doré, j’adore le bon pain. Il a une histoire, il est au cœur de l’alimentation depuis des lustres. Le boulanger est le commerçant incontournable du quotidien. Un bonheur alimentaire riche en variétés.

 

L’odeur des champignons frais

C’est la forêt, le sous-bois, les feuilles qui craquent sous les pas…un bon champignon de Paris cru (les brun son encore plus parfumés !). J’adore aussi les trompettes de la mort mais ce n’est plus le même budget, à moins de connaitre quelques coins secrets en forêt.

 

Les couleurs et les odeurs des épices

Je trouve les étals d’épices magnifiques. Des couleurs différentes, des odeurs qui présagent de plats chaleureux et conviviaux. C’est un voyage à l’état pur : certains épices vous transportent dans les iles, d’autres en Inde ou en Afrique du Nord. C’est la promesse de tellement de plats, d’odeurs et de saveurs différentes.

 

Mon marché du samedi matin

Tout d’abord je fais mes courses, parfois sans liste, juste à l’envie. Le petit mot des commençants, la couleur des fruits et légumes, un œil au marchand de fleurs, les bons fromages et l’odeur du pain, un bon poulet qui va embaumer la cuisine en cuisant : c’est la promesse d’un régal de plus.

Et puis on se retrouve avec un groupe d’amies autour d’un café. On papote, on rit, on se raconte notre semaine…Mon « marché copines », c’est mon moment de la semaine.

 

Fin du voyage au cœur de ma cours des délices…

 

Et votre cours des délices à vous, c’est quoi ?

NOTRE EXPERT

Cecile-Marie Magdelaine

  • Cécile Marie-Magdelaine, diététicienne

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

DERNIERS COMMENTAIRES

Pas de commentaire trouvé.