Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog d'Hervé GalloisTraitements cardiovasculaires : améliorer l'observance et l'adhésion thérapeutique

Pour garder le rythme...

Traitements cardiovasculaires : améliorer l'observance et l'adhésion thérapeutique

[ Publié le 12 janvier 2017 ]

traitements-cardiovasculaires

Pour améliorer l'observance et l'adhésion thérapeutique du traitement de l'hypertension artérielle, le Comité Français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (CFLHTA) propose deux nouveaux outils: l’application EVAL-OBS® et un calculateur du risque d’inobservance, appelé FLAHS-OBSERVANCE.   
Un patient est observant s’il prend au moins 80% des médicaments prescrits pendant toute la durée de son traitement.

Or, l'adhérence globale aux médicaments de prévention cardiovasculaire est médiocre : seulement la moitié des patients. Elle est meilleure en prévention secondaire (deux tiers des patients), mais cela reste insuffisant.

 

Observance et adhésion aux traitements : définitions

La compliance ou observance au traitement peuvent être définies comme la volonté de suivre un traitement prescrit. Elles comprennent la notion d'obéir aux ordres d'une manière subordonnée. Elles reflètent la précision avec laquelle un patient suit un plan de traitement convenu : on parle donc d'observance des prescriptions thérapeutiques.

 

L'adhérence ou l'adhésion thérapeutique est une notdéfinie ion plus large. Elle est comme la mesure dans laquelle le comportement d'une personne (prendre des médicaments, suivre un régime diététique, et/ou exécuter des changements de style de vie) correspond aux recommandations convenues avec un professionnel de santé.

 

L'adhésion thérapeutique renvoie à une volonté et une approbation réfléchie de l'individu à prendre en charge sa maladie, alors que l'observance renvoie à la conformité thérapeutique.

 

L'adhérence aux médicaments de prévention cardiovasculaire est médiocre

En prévention cardiovasculaire, les combinaisons thérapeutiques à base d’aspirine à faible dose, d’anti-hypertenseurs et d’hypolipémiants (statines) ont bien démontré une diminution du risque d'événement cardiovasculaire si elles sont bien prises, de façon continue et « à vie ». On parle de bonne adhérence au traitement quand l'observance thérapeutique est réalisée dans au moins 80% de la durée de prescription. En d'autres termes, un patient qui prend moins de 80% de ses traitements pendant la durée prescrite est considéré comme non observant. Son traitement ne sera donc pas efficace au long cours pour réduire son risque cardiovasculaire.

 

L'adhérence aux traitements de prévention cardiovasculaire a été analysé dans une méta-analyse regroupant 376 162 patients de 20 études réalisées en prévention primaire et secondaire qui ont suivi l'adhérence à sept classes thérapeutiques : aspirine, inhibiteurs de l'enzyme de conversion, antagonistes de l'angiotensine 2, bêta-bloquants, inhibiteurs calciques, diurétiques thiazidiques et statines. 

 

L'adhérence globale est de seulement 57 % après une médiane de 24 mois de traitement. Cette adhérence aux traitements est statistiquement plus faible en prévention primaire (50%) qu'en prévention secondaire (66%). Dans cette méta-analyse, l'adhérence aux traitements diminue de 0.15% points par mois de traitement et n'est liée ni à l'âge ni au fait de payer ou pas ses médicaments.

 

Deux outils pour améliorer l'observance thérapeutique

L'ors de la Journée Nationale de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (HTA), le 15 décembre dernier, le Comité Français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (CFLHTA) et la Société Française d’HyperTension Artérielle (SFHTA) appellent à l’action et diffusent un "Appel pour l’observance dans l’HTA".


Le CFLHTA a mis au point deux outils à destination des professionnels de santé et des patients hypertendus pour un usage en auto-diagnostic permettant d’estimer le niveau d’observance, pour savoir si le traitement est pris régulièrement et conformément à la prescription.


L’application EVAL-OBS® (prochainement disponible sur Android et IOS) utilise la technique de l’échelle visuelle analogique. Le patient répond à la question : « Comment avez-vous pris votre traitement de l’hypertension artérielle pendant le dernier mois ? ». Il doit placer le curseur suivant une gradation allant de « Je n’ai pris aucun comprimé » à « J’ai pris tous les comprimés ». Grâce au positionnement du curseur sur l’échelle, le médecin ou le patient lui-même vont pouvoir déduire une probabilité de la mauvaise observance de la thérapeutique au cours du dernier mois, c’est-à-dire savoir si le traitement a été pris moins de 80% du temps du traitement sur cette période. 

 

FLAHS-OBSERVANCE est un calculateur du risque d’inobservance mis au point sur une population de 2 743 sujets traités pour HTA en France métropolitaine en 2015. Sur 11 critères relatifs aux caractéristiques personnelles et à l’état de santé du patient (sexe, âge, nombre de comprimés pris par jour pour traiter l'HTA, traitement pour un diabète, traitement pour une hypercholestérolémie, maladie articulaire ou osseuse, maladie respiratoire chronique, anxiété et/ou dépression, cancer, problème de vue important, et antécédent de maladies cardiovasculaires), on peut attribuer au patient une des trois catégories de risque d’inobservance : faible, intermédiaire ou fort

 

Pour améliorer l'observance et l'adhésion thérapeutique dans les maladies chroniques, il essentiel d'obtenir une concordance entre le professionnel de santé qui prescrit et le patient. Cette notion de concordance ou d'alliance thérapeutique représente un accord négocié et partagé entre le clinicien et le patient concernant le schéma thérapeutique, les résultats attendus et les changements de comportements ou de règles de vie. Tout outil qui facilite l'éducation thérapeutique et l'alliance thérapeutique pour améliorer l'autonomie du patient dans sa maladie chronique est donc bon à prendre.

Pour en savoir plus :





NOTRE EXPERT

Gallois

  • Hervé Gallois, cardiologue

S'INFORMER

vignette-200x100-la-mammographie-en-8-chiffres-cles

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

DERNIERS COMMENTAIRES

Pas de commentaire trouvé.