Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

> Accueil > > Blogs experts > > Blog d'Hervé GalloisPrise en charge de l'hypertension artérielle en France : des progrès à faire !

Pour garder le rythme...

Prise en charge de l'hypertension artérielle en France : des progrès à faire !

[ Publié le 17 janvier 2018 ]

hypertension-hta

L'étude FLAHS (French League Against Hypertension Survey) réalisée en France métropolitaine en juillet 2017 révèle que le nombre des hypertendus traités est de 27,9% soit 10,823 millions de personnes.
Le contrôle tensionnel n'a pas évolué en 10 ans : seulement la moitié des hypertendus traités est contrôlée en auto mesure à domicile.
35% de la population des 35 ans et plus, soit 13,7 millions de personnes sont traitées pour une hypertension artérielle (HTA) et/ou un diabète et/ou une dyslipidémie.
L'enquête ENNS (Etude Nationale Nutrition Santé) conduite en 2006 et reconduite en 2016 montre que la prévalence de l'HTA n'a pas bougé en dix ans : 35,5% chez les hommes et 25% chez les femmes.
En 2016, la moitié des hypertendus ignoraient qu'ils étaient hypertendus et seuls 46% des hommes et 50% des femmes hypertendus diagnostiqués suivaient un traitement antihypertenseur. Et le contrôle tensionnel n'a pas non plus été amélioré : 40% des hommes et 60% des femmes hypertendus traités sont contrôlés.

 

L'étude FLAHS

Au cours des 37e Journées de l'hypertension artérielle à Paris (14 et 15 décembre 2017), le Pr Xavier Girerd, cardiologue à l'Hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris, a présenté les résultats de l'étude French League Against Hypertension Survey (FLAHS) 2017 dont il est le coordinateur scientifique.
Cette étude a été réalisée en France métropolitaine en juillet 2017 par Kantar Health à la demande du Comité Français de Lutte contre l'HTA (CFLHTA) avec le soutien de la Fondation de Recherche en HTA (FRHTA). Il s'agit d'une enquête annuelle (depuis 2004) qui interroge par voie postale (questionnaire auto-administré de 2 pages) un échantillon de 6000 adultes de 35 ans et plus, représentatif de la population de France métropolitaine. Après redressement, 4783 sujets ont répondu aux critères de représentativité nationale (région, habitat, sexe et âge, etc.).

 

10,8 millions de patients HTA en France métropolitaine en 2017

A la question : « Actuellement, prenez-vous un médicament pour traiter l'HTA? », 30% ont répondu oui en 2014 et ils étaient 28% en 2017. Le nombre des hypertendus traités en France métropolitaine est estimé à 10,823 millions en 2017, contre 11,6 millions en 2014 et 11,2 millions en 2010.
Suivant FLAHS, le pourcentage d'hypertendus traités a baissé en 10 ans de 2007 à 2017 de 31% à 28% soit une baisse de 13%.
Ce pourcentage augmente avec l'âge : respectivement en 2014 et en 2017, 5 et 5% chez les 35-44 ans, 18 et 17% chez les 45-54 ans, 40 et 38% chez les 55-64 ans, 49-48% chez les 65-74 ans et 58 et 57% chez les 80 ans et plus.

 

Contrôle tensionnel : 50% des hypertendus traités sont contrôlés

FLAHS a évalué le contrôle tensionnel des hypertendus traités sur la moyenne de trois mesures successives de la pression artérielle réalisées le matin par auto mesure à domicile.
Le pourcentage d'hypertendus traités utilisant un appareil d'auto mesure tensionnelle était de 36 % en 2010, de 41% en 2012, de 44% en 2015 et de 40% en 2017.

L'évolution du contrôle tensionnel chez les hypertendus traités utilisant l'auto mesure est en 2017 de 50,9% sur le critère PAS < 135 et PAD < 85 mmHg au domicile et 57,3% sur le critère PAS < 140 et PAD < 90 mmHg au domicile. Ce pourcentage de contrôle tensionnel n'a pas varié en 10 ans. Il varie peu avec l'âge : sur le critère strict PAS < 135 et PAD < 85 mmHg au domicile, le pourcentage de contrôle tensionnel est de 53% chez les 35-54 ans, de 48% chez les 55-64 ans, de 54% chez les 65-79 ans et de 49% chez les 80 ans et plus.

 

HTA, diabète, dyslipidémie : 13,7 millions de patients de 35 ans et plus en France en 2017

FLAHS a évalué l'HTA et les deux autres facteurs de risque cardiovasculaire traités par des médicaments, le diabète et la dyslipidémie (cholestérol), par trois questions :

  1. Actuellement, prenez-vous un médicament pour traiter l'HTA ?
  2. Actuellement, prenez-vous un médicament pour traiter le cholestérol ?
  3. Actuellement, prenez-vous un médicament pour traiter le diabète ?

 

Respectivement pour 2010, 2014 et 2017, FLAHS estime :

  • à 14,7 millions, 14,4 millions et 13,7 millions le nombre de sujets traités pour une HTA et/ou un diabète et/ou une dyslipidémie, soit 35% de la population des 35 ans et plus ;
  • à 8,35 millions, 7,66 millions et 6,44 millions le nombre de sujets traités pour une dyslipidémie soit 16,6% de la population des 35 ans et plus.
  • à 2,7 millions, 3 millions et 3,3 millions le nombre de sujets traités pour un diabète soit 8,5% de la population des 35 ans et plus.

 

Des traitements incomplets pour un hypertendu traité sur deux

FLAHS permet d'étudier les relations entre les trois facteurs de risque engendrant un traitement pharmacologique. Pour l'HTA, la moitié des hypertendus traités n'a qu'un traitement pour leur HTA. Pour le cholestérol, seuls 30% des dyslipidémiques traités n'ont qu'un traitement pour leur cholestérol. Et pour le diabète, seuls 18% des diabétiques traités n'ont qu'un traitement pour leur diabète.

11,6% de la population des 35 ans ou plus ont deux traitements pour soit HTA et cholestérol (7.6%), soit cholestérol et diabète (1%), soit HTA et diabète (3%). Et 3,1% de cette population ont les trois traitements pour l'HTA, le diabète et le cholestérol.

Une autre enquête a été présentée au cours des 37e Journées de l'hypertension artérielle : l'Etude Nationale Nutrition Santé (ENNS) conduite en 2006 et reconduite en 2016 (sous le nom d’Esteban). Elle a évalué la prévalence de l'HTA en France métropolitaine sur un échantillon représentatif de la population des adultes de 15 à 74 ans.
Sur une période de dix ans, cette étude montre que la prévalence de l'HTA n'a pas bougé hormis une tendance à l'augmentation chez les jeunes de 18 à 24 ans. Cette prévalence est de 35,5% chez les hommes et de 25% chez les femmes.
Le pourcentage d'HTA diagnostiquées n'a pas non plus bougé : il est de 54% chez les hommes et de 62% chez les femmes.

En d'autres termes, en 2016 la moitié des hypertendus ignorent qu'ils sont malades ! Seuls 46% des hommes et 50% des femmes hypertendus diagnostiqués suivent un traitement antihypertenseur.
Et le contrôle tensionnel n'a pas non plus été amélioré : 40% des hommes et 60% des femmes hypertendus traités sont contrôlés. Devant cette prise en charge globale non optimale des maladies hypertensives, la Société Française d'Hypertension Artérielle propose une stratégie nationale avec dix champs d'actions très concrètes que je vous invite à lire.

 

Pour en savoir plus






NOTRE EXPERT

Gallois

  • Hervé Gallois, cardiologue

S'INFORMER

vignette-200x100-la-mammographie-en-8-chiffres-cles

DERNIERS COMMENTAIRES

minoque35 - le 01/06/2017 dans "Cholestérol : les nouvelles recommandations de pré..."
Merci Soizou47 pour le petit colibri que je suis et je crois bien savoir que nos vols de colibris se croisent ici ou
Soizou47 - le 22/05/2017 dans "Cholestérol : les nouvelles recommandations de pré..."
@Minoque35 Vous n'êtes qu'un petit colibris, certes, Madame Minoque... mais vous savez combien c'est utile, un petit
Soizou47 - le 28/04/2017 dans "Cholestérol : les nouvelles recommandations de pré..."
Ca alors ! M.Mme Akira... Cela signifierait que les études qui démontrent l'utilité de tous ces médicaments, ces
akira - le 28/04/2017 dans "Cholestérol : les nouvelles recommandations de pré..."
Quand aux recommendations de la HAS, elle se basent sur les conclusions de la societe francaise de cardiologie dont