Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

La perte d'autonomie chez la personne âgée 

L'essentiel

[ Publié le 19 avril 2011 - mis à jour le 29 octobre 2013 ]

pto_n16-111_bd_2011-05-24_15-27-55_130

La majorité des personnes âgées restent autonomes et lucides jusqu’à la fin de leur vie. Quand la dépendance s’installe, elle apparait à un âge de plus en plus avancé. Elle est liée à la dégradation de l’état de la santé de l’individu comme à son environnement matériel, social et humain.

 

L’expression « personne âgée dépendante » est employée pour désigner quelqu’un de plus de 60 ans qui a besoin d’une aide pour les actes essentiels de la vie quotidienne.

 

Les professionnels de santé et du secteur médicosocial évaluent la perte d’autonomie de la personne âgée grâce à la grille AGGIR La grille nationale AGGIR (autonomie gérontologique groupes iso-ressource) constitue un outil destiné à évaluer le degré de perte d'autonomie ou le degré de dépendance, physique et psychique, des demandeurs de l'allocation personnalisée d'autonomie, dans l'accomplissement de leurs actes quotidiens.  

[ Publié le 09 février 2011 ]
.

 

Des mesures simples de prévention permettent au quotidien de préserver l’autonomie d’une personne âgée : une alimentation adaptée, un aménagement du domicile ou un lien social maintenu par exemple.

 

Bien que dépendante, une personne âgée conserve ses droits et libertés : c’est ce que rappelle la Charte des droits et des libertés de la personne âgée dépendante.

 

Enfin, il existe des interlocuteurs spécialisés dans l’information, l’accompagnement et la prise en charge de la dépendance : ils conseillent, aident et orientent les personnes âgées et leur entourage pour trouver des solutions adaptées.

Mot-clef : Vieillissement

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Comment trouver une maison de retraite ? Comment choisir ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie