Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Bien vieillir > Le sommeil des seniors > Insomnie : les somnifères sont-ils dangereux ?

Le sommeil des seniors 

Insomnie : les somnifères sont-ils dangereux ?

[ Publié le 22 janvier 2013 ]

Les Français sont de grands consommateurs de somnifères. Les seniors n’échappent pas à la règle ! Ces traitements ne sont pourtant pas sans risque.



Selon la Haute Autorité de Santé (HAS), près d’une personne sur trois âgée de plus de 65 ans et près de 40 % des plus de 85 ans consommeraient régulièrement des somnifères. Or ces traitements ne sont pas toujours utilisés à bon escient.

Somnifères : quels risques ?

La consommation régulière de somnifères, et en particulier de benzodiazépines, n’est pas sans risque. Ces médicaments peuvent être à l’origine d’une forte dépendance et leur efficacité diminue avec le temps.
De plus, leur effet sédatif augmente le risque de chute – et donc de fracture – si la personne se lève la nuit, pour aller aux toilettes par exemple.
Selon une étude, l’utilisation de benzodiazépines augmenterait également de 50 % le risque de démence à long terme, y compris de maladie d’Alzheimer.

Quel usage des somnifères ?

Malgré leurs inconvénients, les somnifères peuvent dans certains cas s’avérer utiles. Ils ne doivent toutefois être utilisés que pendant de courtes périodes, 4 semaines au maximum, et uniquement sur prescription de votre médecin. En d’autres termes, évitez le prêt par une voisine ou un proche.

Vous en saure plus dans notre dossier Les médicaments anxiolytiques et hypnotiques.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Comment trouver une maison de retraite ? Comment choisir ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie