Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Bien vieillir > La téléassistance > Comment financer un système de téléassistance ?

La téléassistance 

Comment financer un système de téléassistance ?

[ Publié le 14 janvier 2013 ]

Il existe des aides dans le cadre de l’aide sociale, que l’on appelle aussi « prestations légales », et des aides extra-légales.

Les prestations « légales » les plus courantes

  • L’Allocation personnalisée d’autonomie (APA)

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) est destinée aux personnes de plus de 60 ans, à la condition qu’elles présentent un niveau de dépendance justifiant le versement de cette allocation.
La demande est à faire auprès du Conseil général de son département. Le degré de perte d’autonomie du patient est évalué par une équipe médico-sociale, grâce à un outil d’évaluation spécifique : la grille Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources (AGGIR).

L’APA est attribuée aux personnes les moins autonomes : celles qui obtiennent un classement (GIR) de 1 à 4 sur la grille AGGIR.
Un Plan d’aide personnalisé (PAP) est élaboré pour les personnes de GIR 5 et 6.

Cette prestation est accordée sans plafond de ressource aux personnes connaissant une difficulté absolue pour une activité de la vie quotidienne, ou une difficulté grave pour deux activités de la vie quotidienne.
Attention : pour que la prestation soit attribuée, les critères d’obtention doivent être reconnus avant les 60 ans de la personne bénéficiaire. Si tel est le cas, la prestation sera versée jusqu’à ses 75 ans.


Les aides extra-légales
Elles peuvent être versées par les organismes suivants :

  • Caisses Primaires d’Assurance Maladie (CPAM), caisses d’assurance vieillesse ou caisses d’allocations familiales (CAF) dans le cadre de leur action sociale ;
  • mutuelles dans le cadre de leur action sociale ou de contrat d’assurance santé ou de prévoyance (par exemple des services d’assistance à la vie quotidienne) ;
  • certaines communes proposent des services de téléassistance pour les personnes âgées, le plus souvent en lien avec des associations de services de proximité.


Les aides extra-légales sont facultatives et sont accordées dans la limite des crédits disponibles. C’est pourquoi elles peuvent beaucoup varier d’un organisme à un autre ou d’un département à un autre.

Pour connaître les conditions d’attribution de ces aides et leur montant, il faut se renseigner auprès de chacun des organismes susceptible de les verser : mairie, mutuelle, caisse d’assurance maladie, caisse d’assurance vieillesse et Maison Départementale pour Les Personnes Handicapées (MDPH) .
 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Comment trouver une maison de retraite ? Comment choisir ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie