Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Bien vieillir > Les établissements d'hébergement permanent pour personnes âgées > Quels sont les coûts en Établissement d'hébergement pour ...

Les établissements d'hébergement permanent pour personnes âgées 

Quels sont les coûts en Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPA) ?

[ Publié le 20 avril 2011 - mis à jour le 28 janvier 2014 ]

Le coût par type d’établissement :

1/ Les indépendants : l’habitat intergénérationnel sous toutes ses formes et les villages retraite.

La personne âgée est locataire ou propriétaire de son lieu d’habitation. Elle assume donc seule les frais annexes et/ou inhérents à la location de son logement, aux charges de sa propriété ou de sa copropriété. Celles-ci varient selon la surface, le lieu d’implantation et les conditions d’habitation du lieu de vie.

 

2/ Le semi-collectif : EHPA ou MARPA/Foyer-logement/Résidence service.

La personne âgée est locataire de son espace de vie qui est privatif. Elle assure seule la prise en charge des frais de location de son logement.
Les locations varient selon la surface et la quantité de prestations annexes offertes, entre 450 € et 2200 €.

 

3/ Le collectif : l’accueil familial.

Un contrat d’accueil lie obligatoirement la personne âgée à son accueillant familial. La personne âgée ou son représentant légal est l’employeur direct. Le contrat fixe les conditions d’accueil et la rémunération du salarié.
La loi fixe un montant minimum d’indemnité journalière d’un montant de 23,58 € brut « lissable » sur 30,5 jours par mois.

 

Doivent être ajouté les :

  • 10 % du montant mensuel correspondant à l’indemnité de congé payé.
  • L’indemnité d’entretien, entre 6.98 € et 17.45 €.
  • L’indemnité de logement, proportionnelle au m2 et à la qualité de la pièce (SDB privative, balcon, téléassistance, etc.).
  • L’indemnité de sujétion particulière (présence renforcée du salarié en cas de handicap ou dépendance), entre 3.49 € et 13.96 €.

 

Le financement accordé par :

  • La CAF au titre de l’allocation personnalisée au logement varie selon les ressources de la personne âgée (ou du couple), la surface de son logement ainsi que le montant de celui-ci.


  • Le conseil général peut accorder une aide sociale à l’hébergement (récupérable sur succession) afin de couvrir les frais inhérents à la location du lieu de vie. Toutefois, cela n’inclut pas les frais de restauration ou les prestations de maintien à domicile (SSAD, SSIAD ou téléalarme).


  • Le PAP de la Carsat (GIR 6 et 5) ou l’APA maintien à domicile peut venir compléter la prise en charge, selon le GIR et les ressources de la personne âgée (ou du couple) afin de couvrir une partie des prestations offertes dans le cadre du maintien à domicile des personnes dépendantes (GIR 4 et 3).

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Comment trouver une maison de retraite ? Comment choisir ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie