Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Bien vieillir > Les établissements d'hébergement permanent pour personnes âgées > Quels sont les établissements d'hébergement permanent pou ...

Les établissements d'hébergement permanent pour personnes âgées 

Quels sont les établissements d'hébergement permanent pour les personnes âgées autonomes ou peu dépendantes ?

[ Publié le 20 avril 2011 - mis à jour le 28 janvier 2014 ]

Les personnes âgées autonomes ou peu dépendantes peuvent choisir plusieurs types d’hébergement lorsqu’elles ne veulent plus ou ne peuvent plus vivre à leur domicile. Que l’on préfère la vie en collectivité ou des formules plus proches de la vie à domicile, les différentes solutions qui existent permettent à chacun de trouver celle qui lui convient le mieux. Il est important de garder à l’esprit que ces formules sont adaptées à des personnes âgées autonomes ou peu dépendantes. Si leur état de santé se dégrade ou si leur niveau de dépendance s’accroît, et qu’elles nécessitent des soins et un accompagnement constant, elles devront alors choisir une autre forme d’hébergement plus adaptée : Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) ou Unité de soins de longue durée (USLD).

 

  • Les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées (EHPA) ou maisons de retraite

Les EHPA sont des formules d’habitat en collectivité. Ils assurent l’hébergement des personnes âgées autonomes en chambre ou en logement privatif. Les repas et les services liés à l’animation ou aux loisirs sont accessibles à tous les résidents dans les espaces communs et sur la base du volontariat.

 

  • Les logements foyers  

Les logements foyers sont des résidences collectives adaptées aux besoins des personnes âgées autonomes ou peu dépendantes (GIR 6 à 3). Les résidents y occupent des appartements individuels, ce qui leur permet de rester indépendants. Ils ont accès à des services collectifs, comme la restauration, l’entretien du linge ou des animations, auxquels ils sont libres de souscrire ou non. Ces établissements ne sont généralement pas médicalisés. Les résidents dont le niveau de dépendance s’accroît et dépasse le GIR 2 sont donc orientés vers les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) ou les Unités de Soins de Longue Durée (USLD).

 

  • Les petites unités de vie

Les petites unités de vie s’adressent aux personnes âgées ne souhaitant plus ou ne pouvant plus vivre à leur domicile, tout en évitant la vie en collectivité. Les petites unités de vie regroupent moins de 25 résidents dans des logements privatifs où ils vivent en autonomie.

 

Les résidents peuvent participer à la vie en collectivité, par exemple à l’occasion de la préparation des repas ou lors d’autres activités adaptées organisées dans les espaces communs pour entretenir le lien social. Les relations avec les proches sont favorisées.

Certaines petites unités de vie peuvent accueillir des personnes dépendantes, elles sont alors adossées à des EHPAD

 

  • L’accueil familial

La personne âgée est accueillie à titre payant dans une famille ayant reçu l’agrément du conseil général. Les personnes âgées qui ne veulent plus, ou ne peuvent plus rester à leur domicile, peuvent ainsi maintenir une vie de famille. L’accueil familial peut aussi être une solution temporaire.

 

L’accueil familial n’étant pas médicalisé, si le niveau de dépendance de la personne accueillie s’accroît et dépasse le GIR 2, elle devra envisager un hébergement en établissement d’hébergement pour personne âgée dépendante en Unité de Soins de Longue Durée (USLD).

 

  • Les résidences services

Les résidences services sont des appartements implantés en ville, dans des immeubles, où les personnes âgées, des jeunes et des familles vivent côte à côte. En contrepartie d'une redevance services, les résidents bénéficient d’un espace commun, de lieux de rencontre et de services comme des animations, une permanence téléphonique de nuit, de l’aide administrative, etc.

 

Les résidences services ne sont généralement pas médicalisées. Les résidents dont le niveau de dépendance s’accroît et dépasse le GIR 2 sont orientés vers les Unités de Soins de Longue Durée (USLD) ou basculent vers l’Ehpad partenaire (jumelage des établissements).

 

  • Les villages retraite

En village retraite, les personnes âgées logent dans des pavillons indépendants, proches du centre bourg, des commerces et des commodités. Les villages retraite sont situés en général dans des communes de petite ou moyenne taille. Il est possible de solliciter les services d’une aide ménagère ou d’une employée de maison. Le suivi administratif et matériel du village, ainsi que des activités et animation sont pris en charge.

 

  • Les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (Ehpad)

Les Établissements d’Hébergement pour  Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) sont des maisons de retraite organisées en chambres médicalisées permettant l’accueil de personnes âgées dont l’état de santé nécessite une assistance journalière et permanente. Les EHPAD sont en mesure d’accueillir toutes les personnes âgées, quel que soit leur niveau de dépendance. Certaines peuvent toutefois refuser l’entrée dans les lieux des personnes nécessitant des soins médicaux constants (assistance respiratoire, alimentation par sonde, etc.). Une orientation vers une USLD est alors conseillée.

 

 

 

L’habitat intergénérationnel (l’habitat kangourou, groupé intergénérationnel ou coopératives d’habitants)

Il prend souvent la forme d’une cohabitation entre senior et jeunes soit :

  • à travers l’occupation de petits logements individuels au sein d’un immeuble partagé en bon voisinage (avec des liens de solidarité inscrits dans le projet et le règlement intérieur de la résidence) ;
 
  • à travers de la mise à disposition par un propriétaire senior, d’un espace (chambre ou petit appartement) pour un jeune qui offre une rémunération en retour sous la forme de services à rendre (aide à domicile hebdomadaire).

 

Il existe aussi certains modèles de « colocation sénior » (exemple de « la maison des Babayagas » de Montreuil-sous-Bois en Île-de-France, en 2011).

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Comment trouver une maison de retraite ? Comment choisir ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie