Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Bien vieillir > La perte d'autonomie chez la personne âgée > De quelles aides peut bénéficier une personne âgée dépendante ?

La perte d'autonomie chez la personne âgée 

De quelles aides peut bénéficier une personne âgée dépendante ?

[ Publié le 19 avril 2011 - mis à jour le 29 octobre 2013 ]

Pour préserver l’autonomie des personnes âgées, il existe des aides techniques, humaines, médicales ou financières.

 

  • Les aides techniques, sur le restant à charge effectif : cannes, lits médicalisés, monte-escalier, changes etc.
  • Les aides humaines : auxiliaire de vie ou aide à domicile pour les actes de la vie quotidienne (s’habiller, se coucher, se laver, manger, gérer ses documents administratifs…),  aide ménagère pour l’entretien de la maison, aide jardinier etc.

puce grise L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) est une allocation versée, aux personnes dépendantes âgées de plus de 60 ans, qui sont en situation de perte d'autonomie, (GIR  4 à  1 de la grille AGGIR La grille nationale AGGIR (autonomie gérontologique groupes iso-ressource) constitue un outil destiné à évaluer le degré de perte d'autonomie ou le degré de dépendance, physique et psychique, des demandeurs de l'allocation personnalisée d'autonomie, dans l'accomplissement de leurs actes quotidiens.  

[ Publié le 09 février 2011 ]
).

puce grise Le Plan d’Action Personnalisé (PAP) provisoire est un dispositif  de financement de la Caisse de Retraite, visant à apporter des solutions personnalisées afin de maintenir l’autonomie des personnes âgées à domicile (aides humaines ou techniques, petits aménagement du logement  à titre préventif)..

puce grise L’aide sociale aux personnes âgées : elle est versée, sous conditions, aux personnes âgées de plus de 65 ans (ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail) qui ont besoin de financer une aide humaine à domicile (ex. : aide ménagère) en raison de leur état de santé pour accomplir les travaux domestiques de première nécessité afin de pouvoir rester à leur domicile ou dans un établissement d’hébergement.

puce grise L'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) constitue un montant minimum de pension de vieillesse accordé, sous condition de ressources, aux personnes qui n'ont jamais ou pas suffisamment cotisé aux régimes de retraite pour pouvoir bénéficier d'un revenu d'existence à l'âge de la retraite. Elle peut être récupérable sur la succession si celle-ci excède les 39000 euros. 

 

A savoir :

Lorsque l’on recourt à une aide à domicile (ménage, repassage, petits travaux de jardinage ou baby-sitting), il est possible de la rémunérer et de la déclarer grâce au Chèque emploi service universel (CESU).

 

Le volet social adressé au Centre national du Chèque emploi service universel (CNCESU) tient lieu de déclaration d'embauche. Le CNCESU effectue le calcul et le prélèvement des cotisations. Il adresse une attestation d'emploi au salarié qui dispense l'employeur d'établir une fiche de paie.

 

L’utilisateur du Chèque emploi service universel (CESU) bénéficie des avantages fiscaux liés à l'emploi d'une aide à domicile (avantage fiscal de 50% des dépenses engagées dans la limite d'un plafond annuel).

 

Il est également possible d’utiliser des titres CESU préfinancés, et de compléter si nécessaire avec un autre moyen de paiement.

Mot-clef : Vieillissement

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Comment trouver une maison de retraite ? Comment choisir ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie