Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Bien vieillir > La perte d'autonomie chez la personne âgée > Comment évaluer la perte d'autonomie grâce à la grille AGGIR ?

La perte d'autonomie chez la personne âgée 

Comment évaluer la perte d'autonomie grâce à la grille AGGIR ?

[ Publié le 19 avril 2011 - mis à jour le 29 octobre 2013 ]

Des outils spécifiques, comme la grille AGGIR, permettent de mesurer la dépendance à partir de l’observation des activités quotidiennes qu’effectue, seule, la personne âgée. La grille AGGIR est utilisée comme outil de référence par les équipes médicosociales pour attribuer des aides financières correspondants à des volumes d’heure d’aide à domicile, notamment l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

 

La grille AGGIR La grille nationale AGGIR (autonomie gérontologique groupes iso-ressource) constitue un outil destiné à évaluer le degré de perte d'autonomie ou le degré de dépendance, physique et psychique, des demandeurs de l'allocation personnalisée d'autonomie, dans l'accomplissement de leurs actes quotidiens.  

[ Publié le 09 février 2011 ]

La grille nationale AGGIR La grille nationale AGGIR (autonomie gérontologique groupes iso-ressource) constitue un outil destiné à évaluer le degré de perte d'autonomie ou le degré de dépendance, physique et psychique, des demandeurs de l'allocation personnalisée d'autonomie, dans l'accomplissement de leurs actes quotidiens.  

[ Publié le 09 février 2011 ]
(autonomie gérontologique groupes iso-ressources) évalue l’autonomie, à travers l’observation de dix activités réparties sur 16 critères, que peut ou non effectuer seule une personne âgée : se laver, s’habiller, se déplacer, etc.

 

Elle permet aussi d’appréhender l’autonomie mentale (4 critères dont : se situer dans le temps, savoir discuter et se comporter de façon cohérente).

 

Chaque degré d’autonomie est évalué sur trois niveaux :

A : fait seul, totalement, habituellement et correctement ;

B : fait partiellement, ou non habituellement, ou non correctement ;

C : ne fait pas.


Les groupes GIR

Les personnes âgées sont ensuite classées en six groupes GIR (groupes iso-ressources) :

  • la dépendance lourde correspond aux GIR1 et GIR2 : personnes confinées au lit ou au fauteuil et/ou ayant perdu leur autonomie mentale, elles peuvent bénéficier de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) ;
  • la dépendance moyenne aux GIR3 et GIR4 (peuvent aussi prétendre à l’APA) ;
  • la non-dépendance aux GIR5 et GIR6 (PAP) : personnes autonomes pour les actes discriminants de la vie quotidienne ou ne nécessitant qu’une aide ponctuelle pour la toilette, la préparation des repas et le ménage.

 

Au sein d’un même groupe, des personnes dans des situations disparates, mais ayant besoin d’un volume d’aide similaire, peuvent se retrouver.

 

La grille  AGGIR La grille nationale AGGIR (autonomie gérontologique groupes iso-ressource) constitue un outil destiné à évaluer le degré de perte d'autonomie ou le degré de dépendance, physique et psychique, des demandeurs de l'allocation personnalisée d'autonomie, dans l'accomplissement de leurs actes quotidiens.  

[ Publié le 09 février 2011 ]
est l’un des outils utilisés lors de l’évaluation préalable à l’attribution des aides financières pour les personnes âgées en situation de perte d’autonomie, par le conseil général ou la caisse de retraite.

Mot-clef : Vieillissement

Lien vers un autre site Internet

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Comment trouver une maison de retraite ? Comment choisir ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie