Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Bien vieillir > Vivre à son domicile > Se soigner à domicile

Vivre à son domicile 

Se soigner à domicile

[ Publié le 13 avril 2011 - mis à jour le 28 octobre 2013 ]

pto_n9-008_bd_2011-05-24_15-27-14_895

Les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD)

Sur prescription d’un médecin, des services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) peuvent être mobilisés. Ils interviennent selon les besoins du malade : tous les jours, plusieurs fois par jour, 7 jours sur 7…

 


Les services de soins infirmiers à domicile
(SSIAD) sont assurés par des aides soignants et des infirmiers. Ils interviennent sur des secteurs géographiques déterminés.

Ils permettent aux malades d’être soignés dans leur cadre de vie habituel, en facilitant le retour à l’autonomie.

Ils sont remboursés par l’assurance maladie [lien dossier « remboursement frais de santé].

Les infirmiers libéraux interviennent aussi à domicile sur prescription médicale.

 

L’hospitalisation à domicile

L’hospitalisation à domicile (HAD) permet d’assurer des soins médicaux ou paramédicaux au domicile du patient ou en établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes. Elle permet de raccourcir ou d’éviter un séjour à l’hôpital. L’intervention d’un service d’HAD se différencie de celle d’un SSIAD par la complexité et la fréquence des actes, et la présence d’un médecin coordonnateur.

En tant qu’établissement de santé, l’HAD est certifiée ce qui garantit la qualité des soins.

L’HAD nécessite la présence et la participation de la famille ou d’un tiers à domicile, ainsi qu’un environnement compatible avec les soins et la médicalisation de la prise en charge.

En fonction de la pathologie et de la durée de prise en charge, le patient est couvert par l’Assurance maladie, dans une fourchette de 80% à 100 %.

 

Les réseaux gérontologiques

De plus en plus souvent les professionnels interviennent dans le cadre de réseaux gérontologiques. Ils sont destinés à favoriser l’accès aux soins des personnes âgées dépendantes, en mobilisant l’ensemble des acteurs qui y participent. On y trouve des professionnels de santé et du social, dont les compétences se complètent.

Tous coordonnent leurs actions pour améliorer la qualité de la prise en charge médicale et sociale des personnes âgées dépendantes (GIR 4 à 1) de plus de 60 ans.

En général, c’est le médecin traitant Chaque français de plus de 16 ans doit choisir et déclarer son médecin traitant auprès de sa caisse d’assurance maladie. Le médecin est au cœur du dispositif du parcours de soins coordonnés et personnalisés. C’est lui qui détermine lors de la consultation s’il est nécessaire de vous orienter vers un autre médecin.  

[ Publié le 11 février 2011 ]
de la personne âgée qui coordonne l’intervention des différents professionnels : infirmiers libéraux ou services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) , kinésithérapeutes…

 

Retour au domicile après hospitalisation dans un établissement

L’hospitalisation programmée ou non d’une personne âgée suite à une maladie, un accident, une chute, un problème vasculaire implique souvent la mise en place d’un soutien à domicile pour assurer le retour d’hospitalisation. Des aides financières comme l’aide au retour d’hospitalisation (ARDH) existent.

 

L’hospitalisation programmée d’une personne âgée permet d’anticiper le retour à domicile et la mise en place éventuelle d’un dispositif d’aide et de soin à domicile en concertation avec les professionnels de santé de l’hôpital sur une durée déterminée ou non. Il faut prendre contact avant ou pendant l’hospitalisation avec les organismes qui contribuent au financement des services d’aide et de soins à domicile :

  • Conseil général ;
  • Caisse d’assurance maladie ;
  • Caisse de retraite ;
  • Action sociale de la mutuelle.

 

Le service social de l’hôpital peut aussi informer, orienter et aider les patients dans leurs démarches.

L’hospitalisation non programmée est plus problématique et peut nécessiter la mise en place de services de manière urgente à la sortie d’hospitalisation. Il est alors conseillé de se mettre en relation avec :

  • Le service social de l’hôpital pour organiser la sortie d’hospitalisation.
  • Le Centre Local d’Information et de coordination gérontologique
  • Le centre communal d’action sociale (CCAS)
 

La mutuelle ou l’assurance de la personne hospitalisée afin de connaître les services dont elle peut bénéficier à la sortie d’hospitalisation.

Mot-clef : Hospitalisation

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie