Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

La prise en charge des douleurs arthrosiques : les alternatives thérapeutiques aux médicaments remboursés à 15 % ou déremboursés 

Quelles sont les autres solutions de prise en charge préconisées par la Haute Autorité de Santé?

[ Publié le 30 novembre 2011 ]

La HAS (Haute Autorité de Santé), dans ses avis, estime qu’il existe d’autres solutions thérapeutiques pour prendre en charge ces troubles.

En prévention

En matière de prévention, des mesures et règles hygiéno-diététiques peuvent appliquées :

- en dehors de l’épisode douloureux, un exercice physique modéré (gymnastique, bicyclette),

- pendant un épisode douloureux, la mise au repos de la zone incriminée,

- une perte de poids significative permet également de réduire la pression exercée sur les articulations.

Les traitements

Vous pouvez discuter du choix thérapeutique le plus adapté avec votre médecin :

  • des médicaments antalgiques : le paracétamol en premier choix et au long cours. En cas d’échec, certains anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) oraux peuvent être utilisés en cure courte, à dose minimale efficace (diclofénac, ibuprofène, naproxène notamment,
  • des infiltrations d'anti-inflammatoires stéroïdiens (corticoïdes) ou d'acide hyaluronique,
  • la kinésithérapie,
  • le port d’orthèse, l’utilisation de cannes,
  • la chirurgie : arthroplastie (pose d’une prothèse de hanche ou de genou).

 

Certains médicaments antalgiques sont en vente libre en pharmacie mais restent remboursables (65 % ou 30 % en fonction des présentations) s'ils sont prescrits. D’autres AINS nécessitent au contraire une prescription médicale.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER