Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

La prise en charge du rhume : les alternatives thérapeutiques aux médicaments remboursés à 15 % ou déremboursés. 

Quelles sont les autres solutions de prise en charge préconisées par la Haute Autorité de Santé ?

[ Publié le 30 novembre 2011 ]

La HAS (Haute Autorité de Santé) ainsi que l’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé), dans leurs avis et recommandations, estiment qu’il existe d’autres solutions thérapeutiques pour prendre en charge ces troubles. 

La prise en charge repose sur le soulagement des symptômes ressentis, dans l’attente de la guérison.

 

  • Chez l’adulte

Il convient de se moucher le nez régulièrement pour évacuer l’écoulement nasal et limiter la congestion, en prenant soin de bien se laver les mains après l’opération.

Le lavage des fosses nasales avec du sérum physiologique ou des sprays d’eau thermale ou d’eau de mer permet de décongestionner la muqueuse nasale et de l’humidifier.

En cas de maux de tête ou de fièvre modérés, il est possible de recourir à un traitement antalgique (paracétamol ou ibuprofène à dose antalgique). Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin qui vous indiquera le traitement le plus approprié.

Remarque importante :
Pendant la grossesse, veillez à ne pas pratiquer l’automédication sans un avis médical. La prise de certains médicaments comme l’ibuprofène ou un antalgique disponible sans ordonnance peut par exemple entraîner la mort du fœtus.


  • Chez l’enfant

Le rhume touche fréquemment les enfants qui peuvent multiplier les épisodes tout au long de l’année. La prise en charge vise à limiter les symptômes comme l’écoulement nasal, la congestion, voire la fièvre, et améliorer le confort dans l’attente de la guérison.

La prise en charge repose sur le lavage des fosses nasales de l’enfant grâce à du sérum physiologique, à l’évacuation des sécrétions soit par l’aspiration mécanique (mouche bébé) soit par le mouchage en fonction de l’âge de l’enfant.

Pour lutter contre la fièvre, des médicaments antipyrétiques à usage pédiatrique sont disponibles (paracétamol, ibuprofène par exemple). Veillez à bien respecter les posologies d’administration de ces médicaments. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou à prendre l’avis d’un pharmacien.


Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie