Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

La prise en charge de l'acné : les alternatives thérapeutiques aux médicaments remboursés à 15 % 

Quelles sont les autres solutions de prise en charge préconisées par la Haute Autorité de Santé ?

[ Publié le 30 novembre 2011 ]

La HAS (Haute Autorité de Santé) ainsi que l’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé), dans leur avis et recommandation, estiment qu’il existe d’autres solutions thérapeutiques pour prendre en charge ces troubles. 

La prise en charge dépend essentiellement du type d’acné et de son intensité.

Des soins d’hygiène adaptés

Ils sont recommandés dans tous les cas :

  • une toilette avec des gels ou des pains dermatologiques sans savon (une à deux fois par jour). Il faut éviter l’utilisation de produits à base d’alcool ou antiseptiques qui sont inefficaces et qui peuvent provoquer les irritations ;
  • l’application d’une crème hydratante adaptée à une peau acnéique afin d’améliorer la tolérance aux traitements ;
  • l’utilisation de produits de maquillage adaptés à une peau acnéique est possible afin de dissimuler les lésions ;
  • l’application de produits de protection solaire en cas d’exposition du fait d’un risque de coloration des cicatrices et de la phototoxicité de certains médicaments traitant l’acné.

 

Il est important de ne pas manipuler les lésions car elles peuvent s’infecter.

Les traitements médicamenteux

Le médecin a à sa disposition un arsenal thérapeutique adapté à la prise en charge des différentes formes d’acné. D’une manière générale, un traitement antiacnéique reste relativement long, avec une alternance entre les traitements dits « d’attaque » et ceux dits « d’entretien ».

Dans les formes retentionnelles : le traitement reste surtout symptomatique. Il a pour but de réduire le nombre et l’intensité des lésions. Pour les acnés légères à modérées, il s’agit le plus souvent de traitements d’entretien par voie locale à base de peroxyde de benzoyle ou de rétinoïdes topiques (Les rétinoïdes sont une classe de médicaments dérivés de la vitamine A comprenant notamment l’adapalène, la trétinoïne et l’isotrétinoïne).

A noter, dans certains cas d’acné légère à modérée, il est possible de recourir à l’hormonothérapie (association d’oestroprogestatifs).

Dans les formes inflammatoires : le traitement repose généralement sur des antibiotiques par voie orale de la famille des cyclines (doxycycline, minocycline, lymécycline, métacycline) ou des macrolides (erythromycine, josamycine, roxithromycine) qui peuvent être associés à des traitements par voie locale (rétinoïdes, peroxyde de benzoyle…)

Dans les formes sévères : dans l’acné nodulaire et les autres formes sévères, le traitement repose sur la prescription d’isotrétinoïne. En raison du risque tératogène (malformations du fœtus) lié à la prise d’isotrétinoïne, un moyen de contraception efficace reste obligatoire durant le traitement.

La grossesse peut parfois influencer à la hausse ou à la baisse l’acné. Toutefois, de nombreux traitements contre l’acné restent contre-indiqués chez la femme enceinte, c’est pourquoi il est nécessaire de prendre un avis médical durant cette période.

Mots-clefs : Acné , Médicament , Remboursement

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER