Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

L'alimentation des seniors 

L'essentiel

[ Publié le 27 juin 2011 ]

Bien vieillir

La nutrition influence favorablement le vieillissement naturel, améliore la qualité de vie et réduit l’incidence Nombre de nouveaux cas d'une maladie pendant une période déterminée et dans une population donnée. [source : Organisation Mondiale de la Santé (OMS)]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
de certaines pathologies liées à l’âge.

Les besoins nutritionnels se modifient avec l’âge. Le vieillissement s’accompagne d’un ensemble de modifications comme la diminution de la masse musculaire et osseuse, des altérations des fonctions digestives, une altération de la dentition, du goût, de l’odorat, une modification de l’appétit et de la sensation de soif, une moins bonne gestion des stocks énergétiques et de l’utilisation des nutriments. Toutes ces modifications augmentent le risque de déficits nutritionnels, de dénutrition, et de déshydratation.

Vieillir n’est pas synonyme de « manger moins », il ne faut donc pas réduire les apports nutritionnels. Les besoins énergétiques journaliers sont compris entre 1800 et 2000 calories par jour chez les femmes et entre 2000 et 2200 calories par jour chez les hommes, ce qui correspond à 30 calories par kilo.

Il est indispensable de surveiller l’alimentation, le poids et l’hydratation de la personne âgée afin d'éviter les risques de dénutrition. La dénutrition est le fait que la personne âgée ne mange plus suffisamment pour couvrir les besoins de son corps. En cas d'identification de signes qui font penser à une dénutrition (perte de poids supérieure ou égale à 5 % en un mois ou supérieure ou égale à 10 % en six mois, non prise des repas, perte d’appétit, etc.), il est indispensable d'en parler avec la personne concernée pour trouver des solutions, et éventuellement d'en parler avec son médecin pour mettre en place une prise en charge.

L’alimentation des seniors soucieux de réussir leur vieillissement doit privilégier les protéines Les protéines sont les constituants indispensables à la fabrication et au renouvellement des muscles, des os et de la peau. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 11 février 2011 ]
pour la conservation de la masse musculaire, les bons acides gras riches en oméga 3, les légumes et les fruits pour le maintien des fonctions cognitives Ces fonctions se rapportent à la faculté de connaître. Les fonctions cognitives sont impliquées dans l’acquisition, la mémorisation et la restitution des connaissances et des compétences. [source : Larousse médical - 2006]  

[ Publié le 10 février 2011 ]
, tout en conservant le plaisir de manger.

Mots-clefs : Alimentation , Vieillissement

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Comment trouver une maison de retraite ? Comment choisir ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie