Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Le projet d'accueil individualisé (PAI) : gérer l'allergie en milieu scolaire 

Comment mettre en place un projet d'accueil individualisé (PAI) ?

[ Publié le 24 avril 2017 ]

Le projet d’accueil individualisé (PAI) est le fruit de la concertation de plusieurs acteurs et se fait à l’initiative des parents de l’enfant ou de l’adolescent.

 

A la demande des parents, le médecin traitant, le pédiatre ou le spécialiste en charge de la pathologie (ex : allergologue) de l’enfant établit une ordonnance qui peut comporter les informations suivantes :

  • les allergènes connus,
  • un régime alimentaire spécifique,
  • des spécificités alimentaires,
  • un traitement médicamenteux (nom, doses, horaires),
  • un protocole d’urgence.

 

L’ordonnance est envoyée sous pli confidentiel au médecin de l’Education Nationale ou au médecin désigné par la collectivité d’accueil.

Le PAI est établi à partir des besoins thérapeutiques cités dans l’ordonnance.

Il est mis au point par :

  • le directeur d’école, le chef ou directeur d’établissement ou le directeur du service d’accueil des enfants de moins de 6 ans,
  • l’équipe éducative,
  • les parents.

 

Le PAI est établi en concertation étroite avec, selon le cas, le médecin scolaire, le médecin de la PMI, le médecin ou l’infirmier de la collectivité d’accueil.

 

En cas d’intolérance alimentaire, d’allergie alimentaire, de régime spécifique, le responsable de la restauration peut aussi être signataire du PAI (c’est fortement conseillé). La restauration peut être gérée par la municipalité (école maternelle et primaire), l’établissement lui-même (ex : collège, lycée) ou une cuisine centrale.

 

Le protocole d’urgence est joint intégralement au PAI.

 

Dans les écoles maternelles et primaires, les temps de garderie matin et soir, la restauration et des centres de loisirs sont sous la responsabilité des municipalités. Un représentant de la municipalité peut être inclus dans la rédaction du PAI.

J’attire votre attention sur les goûters, les ateliers « cuisine », au sein de l’école.

En cas d’allergie ou d’intolérance alimentaire le PAI doit stipuler la démarche à suivre sur ces temps de goûter et d’atelier culinaire afin d’aider l’équipe éducative et de mettre l’enfant en sécurité. Le PAI doit préciser quels sont les aliments que l’enfant ne peut consommer et quels sont les manipulations déconseillées (parfois le contact avec l’aliment suffit à déclencher une réaction allergique).

 

La durée d’application du PAI

Celui-ci peut être établi pour quelques jours, ou pour l’année scolaire en cours. Chaque année scolaire, il doit être refait. L’état de santé de l’enfant peut changer et nécessiter des mesures différentes d’une année scolaire à l’autre.

Le PAI peut également être modifié en cours d’année, si l’état de santé de l’enfant ou de l’adolescent le nécessite.

 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie